Le froid mordant sera de retour en force dès vendredi et ce pour au moins 48 heures, les températures maximales avoisinant les -20°C.

La région n’a pas fini de grelotter

Il semble bien que l’on aura droit à un répit du froid polaire qui sévit depuis plus d’une semaine dans la région. Mais attention, ce sera de courte durée, gardez vos habits les plus chauds à portée de main.

La nuit du Nouvel An a été la plus froide depuis que les données sont compilées à Ottawa, la capitale ayant fracassé un record vieux de 71 ans avec -30,2°C au mercure. La précédente marque était de -27,2°C.

Une remontée des températures est prévue mercredi et jeudi alors que le mercure oscillera autour de -10°C et que des averses de neige sont au programme. Jusqu’à cinq cm pourraient s’accumuler dans les 24 prochaines heures. 

«Ce ne sera qu’une brève pause, car le temps froid et le refroidissement éolien vont revenir rapidement. C’est difficile de faire bouger une masse d’air arctique», affirme le météorologue d’Environnement Canada, Geoff Coulson. 

En effet, le froid mordant sera de retour en force dès vendredi et ce pour au moins 48 heures, les températures maximales avoisinant les -20°C. 

D’après les prévisions actuelles, un imposant système dépressionnaire en provenance du sud-est des États-Unis devrait affecter la Nouvelle-Angleterre, l’Est du Québec et les Maritimes dès jeudi. 

M. Coulson indique que la tempête, qui pourrait déverser plus de 15 cm sur son sillage et s’accompagner de forts vents, ne devrait pas toucher les régions du sud comme l’Outaouais

Les températures joueront ensuite au yo-yo, car une légère remontée est anticipée au début de la semaine prochaine, avant un autre plongeon nettement sous les normales de saison. Une tendance à laquelle il va visiblement falloir s’habituer pour le prochain mois.  

«Ça va être difficile d’avoir un vrai redoux en janvier. Le froid va dominer la plupart du temps, même s’il y aura des variations», de dire le météorologue.