La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

Train léger: un calendrier détaillé annoncé le 6 février ?

Le mystère le plus total plane encore au-dessus de l’échéancier de la fin des travaux de construction de la Ligne de la Confédération de l’O-Train. Le consortium Groupe de Transport Rideau (RTG), qui s’était engagé le mois dernier à fournir à la Ville d’Ottawa au plus tard mercredi un calendrier comprenant une nouvelle date de mise en disponibilité du service payant, soit le moment où la municipalité prend possession du train léger, a demandé un nouveau sursis. L’entrepreneur devra présenter son plan de match détaillé le 6 février, lors de la réunion du Comité des finances et du développement économique. Au départ, la Ville devait obtenir les clés de l’O-Train le 24 mai, date à partir de laquelle elle aurait pu effectuer les divers tests précédant l’ouverture des portes des wagons au public. La Ville répète que la mise en service du train léger aura lieu en 2018, sans toutefois être en mesure de préciser ne serait-ce qu’un mois.

Le canal ouvert aux patineurs

Patineurs et visiteurs pourront arpenter dès jeudi midi les 7,8 kilomètres de la patinoire du canal Rideau. La Commission de la capitale nationale a annoncé hier que la plus grande patinoire au monde allait être ouverte sur toute sa longueur, le niveau de glace étant maintenant jugé sécuritaire. La 48e saison de patinage sur le canal Rideau a pris son envol le 5 janvier dernier avec l’ouverture d’un premier tronçon de 5 kilomètres situé entre le pont Pretoria et l’aire de repos Bronson, ce qui incluait toute la zone du lac Dow.

Le nouveau Domaine des flocons est prêt pour les festivités

Le Domaine des flocons de Bal de Neige sera en opération du 2 au 19 février sur le nouvel emplacement temporaire de l’événement. En raison des Mosaïvernales, les festivités de Bal de Neige auront lieu cette année à l’extrémité nord du parc Jacques-Cartier, à environ 650 mètres du site habituel. L’accessibilité à la grande fête hivernale sera une fois de plus gratuite. C’est le magicien Daniel Coutu qui est porte-parole de l’activité pour cette mouture 2018 qui se déroulera sous la thématique des plaisirs d’hiver. Côté logistique, une navette reliera comme par les années passées les trois sites officiels du Bal de Neige. L’horaire du Bus-o-neige OLG est disponible au www.sto.ca. Un circuit supplémentaire reliera aussi les sites du Domaine des flocons, des Mosaïvernales et du parc-o-bus Robert-Guertin. Les deux navettes, offertes gratuitement, seront en service durant les trois week-ends de Bal de Neige. L’offre de stationnement figure pour sa part sur la page Web du Domaine des flocons. Selon l’organisation de Bal de Neige, ce sont 200 000 visiteurs qui prennent part aux activités du Domaine des flocons du Bal de Neige annuellement. Plus du quart des visiteurs proviennent de l’extérieur de la région de la capitale nationale.

De l’aide pour l’Imprimerie Gauvin

Imprimerie Gauvin a reçu une aide financière de 800 000$ des mains du député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, mercredi. La somme accordée sous forme de contribution remboursable dans le cadre du Programme de développement économique du Québec permettra à l’entreprise gatinoise de faire l’acquisition d’équipements et de déménager ses opérations dans une usine, ce qui augmentera sa productivité. Les fonds accordés à Imprimerie Gauvin serviront notamment à l’achat de logiciels et d’équipements qui permettront à l’entreprise de faire de l’impression numérique à la demande. En plus du gouvernement fédéral, la Banque de développement du Canada, Investissement Québec et la Ville de Gatineau ont aussi contribué au projet de financement. Imprimerie Gauvin compte plus de 200 éditeurs-clients s à travers le Canada, les États-Unis et l’Europe.

Réflexion quitte les Galeries de Hull

Après 24 ans sous le toit des Galeries de Hull, la Librairie Réflexion serait sur le point de déménager ses pénates, selon ce que rapporte Radio-Canada. Cette relocalisation s’expliquerait par le fait que l’achalandage a considérablement diminué ces dernières années à la succursale du secteur Hull, a affirmé à Radio-Canada Lynne Leach, directrice et vice-présidente de la librairie Réflexion. Depuis l’été 2017, ce sont une dizaine de commerces rattachés au centre commercial qui ont fermé boutique ou annoncé qu’ils mettaient la clé sous la porte, rapporte la société d’État. Du nombre, on retrouve Souris mini, le Centre japonais de la photo, Le Château et Sears, qui a récemment fait faillite.