La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

Ottawa 2017 remercie ses bénévoles

Le Prix Bâtisseur de la Ville d’Ottawa a été décerné mercredi à l’ensemble des bénévoles des célébrations d’Ottawa 2017, qui ont au cumulatif donné plus de 25 000 heures de leur temps à l’occasion d’une centaine d’événements au cours de la dernière année. Au total, plus de 2500 personnes ont agi en tant que bénévoles lors d’activités telles que La Machine, le Red Bull Crashed Ice, le Village de l’inspiration ou encore les prix JUNO. Le maire Jim Watson, qui leur a remis la distinction en présence des conseillers Mathieu Fleury et Jean Cloutier ainsi que du directeur général d’Ottawa 2017, Guy Laflamme, a souligné que sans ces gens, rien n’aurait été possible.

Les fondateurs de SOPAR- Bala Vikasa honorés à Rideau Hall

André et Angèle Gingras, fondateurs de l’organisation de développement international SOPAR- Bala Vikasa, de Gatineau, ont reçu mardi la Croix du service méritoire des mains de la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, à Rideau Hall. La distinction est remise à des Canadiens qui accomplissent des actions exceptionnelles qui font honneur au pays. SOPAR a pour objectif l’amélioration des conditions de vie dans les communautés rurales en Inde. En 40 ans d’activité, c’est plus de 40 millions $ qui ont été apportés en aide et plus de quatre millions de personnes soutenues.

Levée de l’avis d’ébullition à Hawkesbury et Champlain

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario a levé l’avis d’ébullition de l’eau émis pour les résidents de Hawkesbury le 10 décembre, qui s’est aussi étendu, le lendemain, aux résidents de Vankleek Hill et de L’Orignal. De récents échantillons d’eau ont confirmé que l’eau du réseau de Hawkesbury est sécuritaire pour l’utilisation et la consommation.

La glace du canal est trop mince

Malgré le froid qui couvre Ottawa, la couche de glace à la surface du canal Rideau est encore très mince et il est recommandé de ne pas s’y aventurer. «Veuillez noter que la présence d’équipes de travail sur la patinoire ne doit pas être interprétée comme un signe de la solidité de la glace», a indiqué mercredi la Commission de la capitale nationale (CCN). L’épaisseur de la glace doit atteindre au moins 30 centimètres pour supporter le poids des gens sur la patinoire. La CCN lancera la 48e saison de patinage quand la glace sera sécuritaire et que les conditions météorologiques le permettront.