La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Watson confiant après sa visite à Seattle
Au terme de son voyage sur la côte ouest des États-Unis la semaine dernière, le maire Jim Watson est encore plus optimiste pour la candidature d'Ottawa dans le but d'attirer la multinationale Amazon, qui envisage d'établir un deuxième siège social dans une ville nord-américaine.
« J'ai été très impressionné par la ville de Seattle. Amazon a une large présence au centre-ville, tout comme Google ou d'autres grandes entreprises. [...] Notre intention suscite beaucoup d'enthousiasme de la part des entreprises locales du monde de la technologie et de nos autres partenaires économiques. L'intérêt est là, nous allons envoyer notre soumission, on travaille là-dessus depuis que la compagnie en a fait l'annonce il y a quelques semaines. Le comité est très excité par notre cahier de candidature et j'espère que l'on va respecter l'échéancier du 19 octobre », a-t-il lancé mercredi.
Il dit ignorer pour l'instant quelle forme pourrait prendre l'aide des gouvernements fédéral ou provincial dans ce dossier.
Rappelons que M. Watson, qui s'est aussi rendu à Los Angeles lors de sa mission économique, a visité le siège social d'Amazon en compagnie de Michael Wooff, consul et premier délégué commercial au consulat général du Canada.
Accord préliminaire entre la Ville d'Ottawa et un syndicat
Au terme d'une conciliation et de 11 jours de négociation, la Ville d'Ottawa affirme avoir conclu un accord préliminaire avec quelque 1800 de ses employés municipaux représentés par l'Institut professionnel du personnel municipal (IPPM) en vue de renouveler leur convention collective échue depuis le 31 décembre dernier.
Ce syndicat représente les employés professionnels et paraprofessionnels, tels que les ingénieurs, les planificateurs, les infirmiers et les surintendants paramédicaux.
Les détails de l'entente n'ont pas été dévoilés, demeurant confidentiels jusqu'à ce qu'ils soient présentés aux membres de l'IPPM et au conseil municipal pour ratification dans les semaines à venir. Une fois l'accord signé, les nouveaux contrats de travail s'échelonneront au moins jusqu'à la fin de l'année 2019, précise la Ville.
Près de 242 000 appels 911 à Ottawa
Un total de 241 680 appels ont été reçus au 911 en 2016 à Ottawa, selon un récent rapport dévoilé aux élus municipaux.
Il s'agit d'une baisse d'à peine 0,8 % en comparaison avec l'année précédente.
Chaque jour en moyenne, 662 appels d'urgence ont donc été comptabilisés dans la capitale fédérale. Du nombre, 59 % étaient destinés à la police d'Ottawa, alors que 33 % concernaient le Service paramédic d'Ottawa. À peine 4 % des appels étaient destinés au Service des incendies.
L'an dernier, 98 % des appels 911 ont été répondus dans un délai égal ou inférieur à six secondes, ce qui répond aux exigences de la municipalité, fixées à 97 %.
Les deux tiers (66 %) des appels provenaient d'un téléphone cellulaire, alors que les autres provenaient d'une ligne résidentielle (14 %) ou d'autres sources tels qu'un téléphone public ou une ligne commerciale (20 %).