La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Un cadeau de Calypso
Avec l'arrivée tant attendue du temps chaud, le parc aquatique Calypso a ouvert ses portes pour une 8e saison mercredi dernier. Cette année, à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération et du 375e de la Ville de Montréal, les enfants mesurant moins d'un mètre (accompagnés d'un adulte), auront accès gratuitement aux installations pour toute la saison.
« La décision d'offrir la gratuité d'accès aux enfants de moins d'un mètre dès cet été s'inscrit dans un plan qui favorise les jeunes familles », déclare Jérôme Drouin, vice-président développement des nouveaux produits.
« D'ailleurs, nous travaillons à l'ajout d'une importante nouveauté pour les tout-petits en 2018. On cherche à faire un cadeau aux familles du Québec et de l'Ontario qui ont de jeunes enfants ».
Aussi, l'équipe de Calypso planche sur le développement d'une nouveauté majeure qui sera annoncée en cours de saison.
Une première directrice générale à la Fondation forêt Boucher
La Fondation de la forêt Boucher de Gatineau a annoncé mercredi la nomination de Marianne Strauss à titre de directrice générale. Alors que l'organisme est géré par des bénévoles depuis sa création il y a dix ans, la Fondation a décidé de se doter d'une direction pour la première fois.
« L'embauche d'une directrice signifie que nous pourrons accomplir beaucoup plus et nous sommes certains que cela contribuera grandement à faire avancer plus rapidement le dossier de la protection de la forêt Boucher », a déclaré par communiqué le président de la Fondation, Adrian Corbo.
Mme Strauss est impliquée au sein de la fondation depuis plus de deux ans. « Je me trouve chanceuse qu'on me donne l'opportunité de vivre de ce qui me passionne », a-t-elle mentionné.
Déneigement à Ottawa: vers des économies de 600 000$
Malgré un hiver rigoureux lors duquel 310 cm de neige sont tombés, la Ville d'Ottawa est en voie de réaliser cette année des économies de 600 000$ pour ses opérations de déneigement et d'entretien hivernal, selon un rapport présenté au Comité des transports.
Il s'agirait d'économies précoces puisque l'administration municipale ne prévoyait pas faire des surplus à ce chapitre avant 2018 ou 2019.
La saison hivernale 2016-2017 était la plus enneigée dans la capitale fédérale depuis 30 ans. Uniquement de janvier à mars, Ottawa a connu 50 épisodes de précipitations, recevant 173 cm de neige et 95 mm de pluie ou verglas. De plus, les nids-de-poule se sont multiplié sur le réseau routier de la ville, qui a connu 78 cycles de gel et de dégel d'octobre à avril.
La Ville d'Ottawa a entre autres 5705 km de routes et 233 km de trottoirs à entretenir lors de la saison froide. Le budget des opérations hivernales se chiffre à 63 millions $.