La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

Un chirurgien de Gatineau devant le conseil de discipline

Un chirurgien gatinois devra comparaître devant le conseil de discipline du Collège des médecins du Québec le mois prochain.

Selon le rôle d’audiences disciplinaires du conseil, le Dr Jody North Bothwell, qui pratique à l’Hôpital de Gatineau, fait face à une plainte pour « ne pas avoir tenu compte des limites de ses connaissances et compétences », pour avoir fait « défaut d’élaborer son diagnostic avec la plus grande attention », pour avoir fait « défaut de faire les examens et/ou consultations requis préalablement à l’établissement d’un diagnostic » et pour « non-conformité dans la tenue du dossier médical ».

Les détails de la plainte visant le Dr Bothwell demeurent confidentiels jusqu’au début des audiences, qui se dérouleront du 19 au 22 décembre, à Montréal.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais a fait savoir, mercredi, que les privilèges de pratique du Dr Bothwell à l’Hôpital de Gatineau sont maintenus.

Chute de trois étages à l’Ud’O

Un étudiant a survécu à une chute de trois étages, dans la nuit de mardi à mercredi, à l’Université d’Ottawa.

Les paramédics n’étaient pas en mesure de donner de l’information à ce sujet, mercredi après-midi, mais le Service de police d’Ottawa (SPO) a pu confirmer la réception d’un appel pour assister les services d’urgences, au pavillon Jock-Turcot, soit le Centre universitaire situé au 85, rue Université.

Selon les informations préliminaires, un étudiant se serait tenu sur la rampe de l’escalier central, au troisième étage. Il a fait une chute jusqu’au rez-de-chaussée. La victime a été blessée sérieusement, mais sa vie n’est pas en danger, a rapporté le porte-parole du SPO, Charles Benoit.

L’incident s’est produit peu avant 1 h 10. L’alcool ne serait pas un facteur ayant contribué à cette perte d’équilibre.

Le SPO indique ne pas retenir d’élément criminel dans cette affaire. La direction de l’Université d’Ottawa a confirmé l’incident, mercredi, sans en préciser les circonstances.

« Ayons du coeur » à la LCBO

Dès vendredi et durant tout le mois de décembre, les clients de la LCBO pourront appuyer le Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario (CHEO) en faisant un don à la caisse des quelque 650 succursales de la province.

Cette année, les fonds amassés dans le cadre de la campagne Ayons du cœur pour notre collectivité serviront à appuyer plusieurs initiatives au CHEO, par exemple l’acquisition d’un appareil de circulation extracorporelle.

Celui-ci permet de prendre temporairement en main les fonctions cardiaque et pulmonaire lors des chirurgies à cœur ouvert. En moyenne, l’équipe de cardiologie du CHEO effectue de deux à trois chirurgies à cœur ouvert par semaine.

La campagne de financement permettra aussi d’appuyer la recherche en matière de troubles causés par l’alcoolisation fœtale et d’offrir de la formation essentielle au personnel d’urgence pour soigner et d’appuyer les jeunes patients aux prises avec des problèmes de toxicomanie.

Des boîtes de dons seront placées sur les comptoirs et les employés inviteront les gens à ajouter 2 $, 5 $ ou 10 $ à leur facture. En 2016, une somme de 600 000$ avait été amassée pour le CHEO.