La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

Fermeture temporaire des Mosaïvernales

La hausse de mercure enregistrée lors du dernier week-end donne du fil à retordre aux organisateurs des Mosaïvernales, à Gatineau. Ces derniers ont annoncé lundi la fermeture temporaire de l’exposition afin de permettre aux sculpteurs de Habin de retoucher les fresques qui ont été endommagées. Une mise à jour de la situation sera faite par l’organisation, jeudi. Par ailleurs, les heures d’ouverture du site de l’événement ont été revues à la hausse. Il sera maintenant possible de visiter les Mosaïvernales du crépuscule jusqu’à 22 heures, sept jours sur sept. Quant aux visiteurs du 1er week-end de l’exposition, ils sont invités à revenir gratuitement au parc Jacques-Cartier sud, sur présentation de leur billet.

Près d'un million d'ordonnances en moins d'un mois

Le ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, Eric Hoskins, était de passage entre les murs du Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario (CHEO) lundi pour annoncer qu’en moins d’un mois, un peu plus de 522 000 jeunes de 24 ans et moins ont profité de l’accès gratuit aux médicaments d’ordonnance. L’Assurance-santé Plus a permis d’effectuer 950 000 ordonnances depuis son entrée en vigueur le 1er janvier dernier, dont 64 000 dans la région d’Ottawa. Au total, plus de 4400 médicaments d’ordonnance sont couverts par ce programme provincial, dont les inhalateurs pour l’asthme, l’insuline, les produits de contraception ainsi que les médicaments permettant de traiter la dépression, l’anxiété et l’épilepsie. L’Ontario est la première province au pays à offrir la gratuité des médicaments à tous les enfants et jeunes de 24 ans et moins. « Aucune famille ne devrait avoir à choisir entre payer les médicaments de ses enfants et payer l’épicerie ou le loyer », a déclaré le président-directeur général du CHEO, Alex Munter.

Eric Hoskins, était de passage entre les murs du CHEO lundi.

Troisième débrayage des professeurs de l’UQO mercredi

Le Syndicat des professeurs de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) a annoncé lundi que ses membres vont débrayer pour une troisième fois mercredi prochain sur les deux principaux campus, à Gatineau et à Saint-Jérôme. Ce débrayage des professeurs aura lieu de 12h30 à 15h30. Le mandat de débrayage a été obtenu en assemblée générale le 19 décembre dernier. Le syndicat SPUQO signale que d’autres débrayages des professeurs sont prévus et qu’une autre assemblée générale syndicale aura lieu dans la semaine du 12 février.

Le Droit et La Presse canadienne