La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Gatineau rappelle aux Cantléens de voter le 5 novembre
De nombreux résidents de Cantley ont reçu, au cours des derniers jours, un pamphlet publicitaire produit et financé par la Ville de Gatineau rappelant l'importance d'exercer son droit de vote lors des élections municipales de novembre prochain.
La Ville explique qu'il ne s'agit pas d'une erreur de sa part.
Le service des communications explique que la Ville a fait affaire avec Postes Canada pour la livraison de ces pamphlets dans les foyers gatinois.
Toutefois, Postes Canada procède par «route de facteur» établie en fonction des codes postaux. Un chevauchement de codes postaux entre les deux municipalités fait en sorte que des résidents de Cantley ont reçu la publication de la Ville de Gatineau.
La Ville précise que cela à un coût minime puisque chaque pamphlet coûte moins de 10 sous.
Un total de 135 000 pamphlets a été produit.
Denis tassé veut donner des ailes à Place des festivals
Le candidat à la mairie, Denis Tassé, est d'avis que Gatineau ne doit pas « couper les ailes » de Place des festivals comme entend le faire le maire sortant Maxime Pedneaud-Jobin et son parti Action Gatineau.
M. Tassé s'inscrit en faux face au refus des élus d'Action Gatineau, mardi, d'accorder un montant supplémentaire de 50 000 $ à la corporation Place des festivals.
L'organisme dit vouloir utiliser ce montant pour continuer se recherche de financement auprès du gouvernement du Québec et pour poursuivre ses efforts visant à convaincre la Commission de la capitale nationale (CCN) de lui laisser utiliser le parc Jacques-Cartier pour y tenir des événements d'envergure.
« Place des festivals est un incubateur de projets pour animer et faire vivre notre centre-ville et tout Gatineau, il faut l'appuyer et le varie croître, a-t-il déclaré. Les citoyens ont besoin à la mairie de quelqu'un qui a une vision à long terme du potentiel qu'offre le développement de la rue Laurier et du centre-ville. »
Interdiction d'arrosage toujours en vigueur à Hull et Aylmer
La Ville de Gatineau rappelle que la collaboration des citoyens de Hull et d'Aylmer demeure essentielle afin de maintenir suffisamment d'eau potable dans les réserves.
Ainsi, l'interdiction d'arrosage mécanique est toujours en vigueur, malgré les températures estivales des derniers et des prochains jours.
Cette interdiction est rendue nécessaire en raison des travaux de modernisation de l'usine d'eau potable de Hull.
Le non-respect de cette directive est passible d'une amende de 200 $ pour  les citoyens et de 500 $ pour un commerce.
La Ville demande aussi aux gens de réduire le plus possible leur consommation d'eau potable pendant les heures de pointe d'utilisation de l'eau, à savoir entre 5h et 8h et entre 17h et 20h.
Nouveau directeur du service des arts à Gatineau
La Ville de Gatineau a un nouveau directeur du service des arts, de la culture et des lettres. Arash Mohtashami-Maali prendra officiellement la relève de Louis Cabral qui avait quitté son poste il y a près de deux ans.
M. Mohtashami-Maali cumule plus de 16 ans d'expérience dans le domaine des arts et de la culture.
Il occupait jusqu'à maintenant le poste de directeur du programme Rayonnement au Canada au Conseil des arts du Canada. Il a aussi été directeur des Éditions L'interligne et de la revue des arts Liaison.
Le nouveau directeur du service des arts à la Ville de Gatineau sera responsable de l'animation culturelle et de la mise en valeur du patrimoine.
Le service qu'il dirigera comprend aussi la gestion des lieux de diffusion, les bibliothèques et le bureau des événements.

Détour à prévoir à Gatineau

Les automobilistes qui empruntent la bretelle de sortie de l'autoroute 5 Sud vers le centre-ville de Gatineau devront prévoir un autre chemin de jeudi soir à vendredi matin en raison de travaux d'ajustement de la signalisation.
La bretelle sera complètement fermée de 21 h, jeudi, à 5 h, vendredi.
Ces travaux sont nécessaires en prévision de la réfection de la chaussée, qui sera effectuée dans les bretelles de l'échangeur des autoroutes 5 et 50 en 2017-2018.

Une précision

Dans le texte sur les 70 000 vies changées publié mercredi, l'information diffusée quant au nombre d'heures de bénévolat était inexacte.
Le comité organisateur de la Campagne de charité en milieu de travail indique que l'objectif est de «17 millions $ ou 700 000 heures de bénévolat».