La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

Grave accident à Gatineau

Une voiture a effectué plusieurs tonneaux et s’est retrouvée les quatre roues en l’air lorsque sa conductrice, visiblement éméchée par l’alcool, a effectué une sortie de route. 

L’automobiliste de 36 ans, blessée, a été transportée à l’hôpital, mais on ne craint pas pour sa vie. Lorsque son véhicule s’est retrouvé sur la voie inverse, il a percuté une autre voiture, mais son conducteur n’a pas été blessé. 

L’accident s’est produit en début de nuit, dimanche, au coin du boulevard des Allumettières et de la rue Labelle à Hull. 

Les policiers avaient des motifs raisonnables de croire que l’automobiliste conduisait son véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool. Des accusations seront donc portées contre elle.  


Retour en classe

La Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) informe les parents, le personnel et la population que les tests d’air effectués à l’école du Grand-Boisé, à Chelsea, à la suite d’une infiltration d’eau dans la salle mécanique, ont permis de déterminer que la qualité de l’air répond aux normes prescrites. 

Ce faisant, les cours reprendront dès ce lundi selon l’horaire habituel.


Incendie maîtrisé

Le Service des incendies d’Ottawa (SIO) a reçu un appel du 911 à 15 h, samedi, signalant un incendie résidentiel au 13, rue Ella à Ottawa. 

L’occupant était alors toujours à l’intérieur et criait pour obtenir de l’aide. Le feu a finalement été maîtrisé quelques minutes après l’arrivée des pompiers. 

Le résident a été traité pour de possibles brûlures, sur les lieux, par les services paramédicaux d’Ottawa. 

Un enquêteur du Service des incendies devait évaluer les dommages et enquêter sur la cause possible de l’incendie. 

Les services aux victimes ont été dépêchés pour aider l’occupant.


Enseignantes suspendues

La présidente du syndicat du personnel scolaire du collège La Cité, Mona Chevalier, a confirmé au Droit que quatre professeures du programme de thérapie respiratoire avaient été suspendues sans salaire, vendredi en fin d’après-midi, parce que les parties en litige ne s’entendent pas sur les modalités entourant le plan de cours condensé et modifié à cause de la récente grève. 

La porte-parole du collège a refusé de commenter la nouvelle.