La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Maxime Gauld face à Tessier
Maxime Gauld
Le conseiller municipal Cédric Tessier voit sa candidature dans le centre-ville aux élections de novembre 2017 contestée au sein même d'Action Gatineau. Il devra affronter Maxime Gauld lors d'une course à l'investiture.
Ce dernier a annoncé, mercredi, qu'il souhaitait lui aussi porter les couleurs d'Action Gatineau dans le quartier Hull-Wright et ainsi succéder à la conseillère Denise Laferrière qui quitte la politique municipale après avoir représenté le quartier depuis 16 ans. M. Gauld n'en est pas à une première tentative en politique. 
Bien connu dans le quartier, M. Gauld est aujourd'hui directeur du Festival Outaouais émergent. Il a été, et est toujours, impliqué dans plusieurs organisations du secteur. Il a fondé et été propriétaire du Petit Chicago et du bar le Où... Quoi ! pendant quelques années. 
Âgé de 37 ans, il affirme avoir beaucoup réfléchi avant de poser sa candidature à l'investiture d'Action Gatineau. Il dit se reconnaître dans la vision de ce parti politique, notamment sur les questions touchant au développement durable.
L'investiture d'Action Gatineau pour le quartier Hull-Wright aura lieu le 2 février prochain. Cédric Tessier est actuellement conseiller du district Limbour.
Ronald Caza et Ethel Côté décorés
L'avocat Ronald Caza et l'entrepreneure sociale Ethel Côté, d'Ottawa, de même qu'Angèle Brunelle de Thunder Bay, font partie des 26 nouvelles nominations à l'Ordre de l'Ontario.
Les noms ont été dévoilés mercredi par la lieutenante-gouverneure de l'Ontario et chancelière de l'Ordre de l'Ontario, Elizabeth Dowdeswell. 
Ronald Caza est avocat et ardent défenseur des droits linguistiques des francophones, ayant notamment joué un rôle de premier plan dans la sauvegarde de l'hôpital Montfort. « Il s'est fait le champion de la préservation de la langue et de la culture française en Ontario en contestant avec succès devant les plus hauts tribunaux des tentatives d'éliminer ou d'affaiblir des institutions essentielles », souigne le bureau de la lieutenante-gouverneure de l'Ontario, par voie de communiqué.
Entrepreneure, bénévole et leader communautaire, Ethel Côté est fondatrice de MécènESS, la première plate-forme de financement collectif de langue française. Pendant plus de 35 ans, « elle a favorisé le développement économique communautaire francophone en Ontario et au Canada ».
Directrice de l'Accueil francophone de Thunder Bay, Angèle Brunelle a consacré sa vie à la promotion des droits des francophones dans le nord-ouest de l'Ontario, dans les secteurs de la santé et de l'éducation.
La liste des nouveaux récipiendaires comprend notamment le Dr Mehran Anvari, pionnier de la robotique chirurgicale de renommée internationale, et le sprinter Donovan Bailey, détenteur de la médaille d'or aux 100 mètres lors des Jeux olympiques d'Atlanta en 1996.
Frédéric Poulin passe le flambeau à Denis Harrisson
Le recteur de l'Université du Québec en Outaouais, Denis Harrisson, prend le relais du directeur général du Cégep de l'Outaouais, Frédéric Poulin, à titre de président de l'Alliance pour la cause de l'enseignement supérieur en Outaouais (ACESO). Fier du travail fait depuis quatre ans, mentionnant au passage l'octroi par le gouvernement d'un statut particulier pour la région en matière d'éducation supérieure, M. Poulin demeurera actif au sein de l'organisation et souligne qu'il reste encore beaucoup de travail à faire. « Pour que notre région se développe à son plein potentiel, il est impératif que l'Outaouais dispose enfin d'une offre de programmes comparable à celles des autres régions du Québec, et ce, tant au niveau collégial qu'au niveau universitaire », dit-il. Les deux nouveaux programmes qu'offrira le Cégep de l'Outaouais (technique juridique et technique en architecture) dès 2017 représentent le début d'un rattrapage, mentionne-t-il en exemple. Mise sur pied en 2011 et endossée par une centaine de partenaires, l'ACESO a pour mission de combler le retard de développement constaté dans la région notamment en ce qui concerne l'offre de programmes d'enseignement supérieur, leur financement et leurs infrastructures.
Aide financière pour la réfection de rues à Duhamel
La municipalité de Duhamel vient d'obtenir 776 000$ du gouvernement du Québec pour procéder à la réfection de la rue Principale et du chemin du Lac-Gagnon Ouest. Cette aide financière, annoncée mercredi par le député de Papineau, Alexandre Iracà, couvrira 75% des coûts du projet. La municipalité contribuera à hauteur de 259 000$. «La réfection de ces routes et de plusieurs ponceaux, sur une distance de plus de 10 kilomètres, va permettre d'améliorer la sécurité sur cette voie publique», a souligné le député. Le subvention du ministère des Transports s'inscrit dans le cadre du volet Redressement des infrastructures routières locales du programme Rééhabilitation du réseau routier local.
Gel de taxes à Cantley
Pour une quatrième année d'affilée, les contribuables de Cantley pourront profiter d'un gel des taxes municipales. Le conseil municipal a adopté mercredi soir un budget équilibré de 13 768 000 $ (+5 %) pour l'année 2017 et le taux de la taxe foncière générale restera inchangé, à 0,7393 $ du 100 $ d'évaluation pour le secteur résidentiel, et à 1,1599 $ du 100 $ d'évaluation pour les immeubles non résidentiels. « À bien des égards, le budget de 2017 ressemble à celui de 2016. Nous avons été prudents et surtout conscients de la capacité de payer des citoyens, tout en voulant leur offrir davantage. C'est un pari que nous avons tenu et que nous pouvons gagner », de dire la mairesse Madeleine Brunette.