La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Le Pic d'Aylmer accueille à nouveau les jeunes
De gauche à droite: Caroline Baillargeon (coordonnatrice du programme), Claude-Annie Beaudoin (animatrice), Marie-Ève Gratton (membre du comité administratif).
La maison de jeunes Au Pic d'Aylmer a rouvert ses portes dans le centre communautaire Entre Nous, sur la rue Front. Une activité célébrant la réouverture de la maison a eu lieu, samedi. Il s'agit de la quatrième maison de jeunes de l'organisme communautaire jeunesse l'Avenue des jeunes. Le centre est accessible trois jours par semaine pour les 12 à 17 ans. Les maisons de jeunes se veulent un milieu de vie offrant aux jeunes des outils de prévention et de l'accompagnement, ainsi qu'un espace pour s'exprimer et se développer. La maison Au Pic d'Aylmer avait dû cesser ses activités en raison d'incendies, en 2006 et en 2008. Elle avait aussi rencontré des difficultés à se reloger.
Trois cents ans d'histoire numérisés
L'Université Saint-Paul d'Ottawa offre maintenant sur son site web d'importants documents d'intérêt canadien puisés des archives et des bibliothèques de Rome. L'histoire religieuse du pays de même que les questions politiques, sociales, économiques et culturelles sont abordées dans ces documents qui s'échelonnent sur 300 ans d'histoire. On y traite d'évangélisation, d'éducation, de santé, de querelles religieuses, de conflits linguistiques, des liens des évêques du pays avec Rome ainsi que de l'immigration et de l'exode des Québécois vers les l'ouest canadien et aux États-Unis. Ces documents numérisés de la Chaire de recherche en histoire religieuse du Canada de l'Université Saint-Paul couvrent la période de 1622 à 1922. « L'inventaire constitue une clé qui donne un accès rapide et commode aux immenses richesses documentaires pour ceux et celles qui s'intéressent aux rapports entre Rome et le Canada depuis le XVIIe siècle », a précisé la rectrice de l'Université Saint-Paul, Chantal Beauvais.
Vote par anticipation dans Ottawa-Vanier
Le candidat du NPD dans Ottawa-Vanier, Claude Bisson
Le candidat du NPD dans Ottawa-Vanier, Claude Bisson, a profité de la première journée du vote par anticipation, samedi, pour cocher et déposer son bulletin de vote en prévision de l'élection complémentaire qui aura lieu le 17 novembre dans la circonscription. Le siège d'Ottawa-Vanier à Queen's Park est vacant depuis le départ de l'ancienne députée/ministre libérale, Madeleine Meilleur, l'été dernier. Le vote par anticipation se déroule jusqu'au 11 novembre. Lors du scrutin général de 2014, 48,9 % des 81 412 électeurs inscrits dans Ottawa-Vanier s'étaient prévalus de leur droit de vote, selon Élections Ontario. Une autre élection complémentaire a aussi lieu le 17 novembre dans la circonscription de Niagara-Ouest-Glanbrook.