La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Homme recherché pour vols de banques à Ottawa
Nouradine Ahmed
Un mandat d'arrestation a été délivré contre un homme accusé de vols qualifiés dans quatre succursales bancaires et un dépanneur à Ottawa, en 2016. Nouradine Ahmed, 29 ans, a été remis en liberté au début de janvier, mais il a manqué à ses conditions de libération, notamment concernant l'endroit où il devait habiter. Il n'a pas été revu depuis. Ahmed est un homme de race noire mesurant 1,65 m, pesant 65 kg, de carrure moyenne et ayant les cheveux noirs courts. Toute personne ayant des renseignements sur l'endroit où il se trouverait peut communiquer avec l'unité des vols du Service de police d'Ottawa au 613-236-1222, poste 5116.
Approbation du règlement omnibus sur l'urbanisme
Le conseil municipal de Gatineau a officiellement adopté, mardi, plus d'une centaine de modifications réglementaires relative à l'urbanisme qui permettra d'alléger et simplifier l'application de six règlements municipaux. Il s'agit du deuxième règlement omnibus qu'approuve le conseil depuis septembre 2015. Les modifications touchent principalement des règlements relatifs aux usages conditionnels, au zonage, à la salubrité et à l'entretien des habitations et au lotissement. Il sera aussi dorénavant possible de construire un établissement scolaire partout sur le territoire de la Ville, à l'exemption des zones industrielles. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a indiqué que le service d'urbanisme travaillait déjà sur un troisième règlement omnibus qui sera éventuellement adopté. «On essaie d'avoir une approche en continu, dit-il. Quand on décèle des problèmes récurrents, on accumule les règlements qui posent problème et on règle les problèmes en même temps. Dans le passé, on les empilait et on ne réglait rien.»
Autres appuis à une capitale bilingue
D'autres voix s'ajoutent pour appuyer le projet de faire d'Ottawa une Ville officiellement bilingue, cette fois hors de l'Ontario. La Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick, la Fédération des conseils d'éducation du Nouveau-Brunswick et l'Association des enseignantes et enseignants francophones du Nouveau-Brunswick ont annoncé mardi leur appui à #OttawaBilingue. Les trois organisations néo-brunswickoises interpellent le conseil municipal d'Ottawa afin qu'il adopte une résolution reconnaissant le statut du français et de l'anglais comme langues officielles dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération.
Erratum
Dans le texte intitulé «Mettre un frein aux accidents» paru à la page 3 de notre édition du mardi 14 mars 2017, on pouvait lire que les automobilistes d'Ottawa qui se font prendre à griller un feu rouge par un appareil photo radar à Gatineau ne peuvent pas recevoir de constat d'infraction. Or, cette information est inexacte puisque cette situation s'applique seulement aux automobilistes du Québec pris en flagrant délit en Ontario. Les conducteurs fautifs en provenance de l'Ontario qui brûlent un feu de circulation au Québec et dont l'immatriculation est photographiée recevront un constat d'infraction en vertu de la Loi. Nos excuses.