La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Le vert à l'honneur dans les rues d'Ottawa
Le traditionnel défilé de la Saint-Patrick s'est déroulé par un froid polaire dans les rues d'Ottawa, samedi. De nombreux braves vêtus de vert ont défié le froid et se sont rassemblés le long du parcours sur l'avenue Laurier et la rue Bank pour assister à cette 35e édition du défilé.
À souligner aussi la détermination de ceux et celles qui ont animé le défilé, du départ à l'hôtel de ville d'Ottawa jusqu'à l'arrivée au parc Lansdowne alors que le mercure indiquait -17 °C à midi, et - 30 °C avec le refroidissement éolien.
La Saint-Patrick est célébrée le 17 mars, soit vendredi.
Des activités pour souligner la fête des Irlandais ont lieu toute la semaine dans la capitale fédérale.
Le projet de halte-routière à Thurso progresse
Le promoteur qui a fait l'achat d'un terrain de cinq hectares situé en bordure de la route 317 et de l'autoroute 50, à Thurso, tout juste à l'embouchure du Parc industriel régional vert de Papineau, vient de faire parvenir sa demande de dézonage à la Commission de protection du territoire agricole du Québec en vue de l'aménagement d'une aire de services qui accueillera notamment une station-service, une bannière de restauration rapide ainsi qu'un dépanneur, confirme le maire de Thurso, Benoît Lauzon.
La Régie intermunicipale gestionnaire du Parc industriel régional vert de Papineau avait laissé entendre l'automne dernier que la halte-routière verrait le jour en 2017, ce qui demeure toujours dans les plans.
« Le but est d'avoir cette halte routière le plus rapidement possible. On connaît les besoins sur l'autoroute 50 et on sait que ce genre de commerces va créer beaucoup d'emplois pour nos jeunes. C'est un beau projet qui va permettre de contrer l'exode des jeunes dans la MRC Papineau », soutient le maire Lauzon qui précise que l'identité du promoteur et les détails précis du projet devraient être dévoilés lors d'une conférence de presse à venir. Le Droit
Trop tôt pour les pneus d'été, dit le CAA
Même si les automobilistes auront la permission légale d'enlever les pneus d'hiver sur leurs véhicules à partir de jeudi prochain, CAA-Québec recommande de patienter encore quelques semaines.
La porte-parole du club automobile, Annie Gauthier, rappelle que les mois de mars et avril sont souvent imprévisibles en ce qui a trait aux conditions météorologiques. Des tempêtes de neige viennent souvent retarder l'arrivée du printemps.
Mme Gauthier estime qu'il est plus sécuritaire d'attendre à la fin d'avril pour poser les pneus d'été, afin de ne pas être pris de court par les caprices de Dame Nature.
Légalement, la période obligatoire des pneus d'hvier s'étend du 15 décembre au 15 mars inclusivement. Des amendes sont prévues pour les contrevenants. La Presse canadienne