La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

Préparez vos patins

Les préparatifs pour la saison de patinage sur le ruisseau de la Brasserie commenceront dès que les conditions météorologiques le permettront, a indiqué mercredi la Ville de Gatineau.

La Ville a d’ailleurs octroyé au mois d’octobre un contrat d’entretien de la patinoire à Capital Property Guardians Inc, entreprise qui assure la bonne condition de la glace sur la patinoire du canal Rideau en hiver. Le contrat de 356 330 $ s’échelonne sur les deux prochaines saisons.

« La patinoire du ruisseau de la Brasserie est un projet mobilisateur qui anime le centre-ville et qui y attire des milliers de citoyens pendant la période hivernale », a souligné le président du Comité exécutif de la Ville de Gatineau, Gilles Carpentier. La saison de patinage a été annulée l’hiver dernier sur le ruisseau de la Brasserie à la suite du décès de l’entrepreneur qui avait été embauché par la Ville.

Importants travaux au lac Beauchamp

L’entreprise CIMA+ a obtenu un contrat de 114 607 $ de la Ville de Gatineau dans le cadre du plan de gestion environnementale du lac Beauchamp, qui prévoit des travaux de 955 000 $.

Le projet comprend la gestion des eaux de ruissellement, l’aménagement d’un sentier d’accès et un stationnement écologique.

Les principales actions du plan de gestion consistent à améliorer la bande riveraine grâce à la plantation de végétaux, à aménager des zones de rétention de l’eau de pluie sur la plage, à transformer le rond-point en jardins d’eau de pluie et à réduire la taille du stationnement en le rendant écologique à l’aide de bassins de rétention d’eau.

Les travaux devraient être réalisés à l’été et à l’automne 2018. Certaines activités récréatives pourraient être interrompues durant les travaux, et il pourrait y avoir des fermetures ponctuelles, a fait savoir la Ville de Gatineau.

Le lac Beauchamp est dans un processus de vieillissement prématuré, et les aménagements ne sont pas écologiques.

Avis d’ébullition à Montebello

Les résidents de Montebello doivent faire bouillir leur eau au moins cinq minutes avant de la consommer.

La municipalité a émis un avis d’ébullition de l’eau préventif, mercredi après-midi, à la suite d’un bris survenu à l’usine de filtration du village.

L’avis sera en vigueur jusqu’à ce que la municipalité émette de nouvelles directives.

Statu quo à la présidence du CECCE et du CEPEO

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) et le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) ont tous deux mardi réélu leur présidente respective, soit Johanne Lacombe et Linda Savard.

Chad Mariage a de son côté été élu pour un premier mandat à la vice-présidence du CECCE, tandis que ce sera la continuité au CEPEO, Lucille Collard continuant à occuper cette fonction.

Au total, plus de 23 500 élèves fréquentent les 56 écoles du CECCE, alors que le CEPEO compte 15 000 écoliers répartis dans 43 établissements.

Délit de fuite

Un homme a pris la fuite à pied après avoir été impliqué dans un accident de la circulation mercredi soir sur le pont Macdonald-Cartier en direction de Gatineau.

L’incident a entraîné un déploiement policier du côté québécois de la rivière des Outaouais, incluant les escouades canines du Service de police de la Ville de Gatineau et de la Sûreté du Québec.

Le fuyard n’avait pas été retrouvé en fin de soirée. 

Nouvelle agression armée à Ottawa

Un homme dans la trentaine a été transporté à l’hôpital dans un état sérieux, mais stable, au Centre de traumatologie d’Ottawa après avoir été poignardé mercredi après-midi dans le secteur Vanier.

Selon le Service des ambulanciers paramédicaux d’Ottawa, l’agression à l’arme blanche est survenue peu après 15 h 30 à l’angle du chemin Montréal et de la rue de l’Église.

Le Service de police d’Ottawa a ouvert une enquête. Il n’y avait toujours aucune arrestation dans ce dossier mercredi soir. 

Incendie dans le secteur Hull

Une résidence du secteur Hull a été ravagée par un incendie, mardi matin. Le 131, rue Jeanne-D’Arc a été la proie des flammes vers 7 h 30.

Des voisins ont alerté les pompiers, qui ont pu maîtriser le brasier en trente minutes.

Selon les premières informations du Service des incendies, le feu a fait rage sur le balcon arrière, et menaçant de se propager à la résidence.

Les dommages sont évalués à 20 000 $.