La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

Caroline Mulroney au Brig Pub

C’est dans un Brig Pub bondé et rempli d’énergie que Caroline Mulroney s’est adressée à ses supporters, hier soir, dans le marché By, à Ottawa. Des centaines de personnes se sont déplacées pour venir écouter la fille de l’ancien premier ministre conservateur Brian Mulroney. La candidate à la chefferie du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario a profité de cette rencontre pour promouvoir sa vision d’un Ottawa « meilleur, plus beau et plus fort ». Les membres du Parti progressiste-conservateur connaitront l’identité de leur nouveau chef, ce samedi.

C’est dans un Brig Pub bondé et rempli d’énergie que Caroline Mulroney s’est adressée à ses supporters, hier soir, dans le marché By, à Ottawa.

Action Gatineau recrute au NPD

Le parti Action Gatineau vient d’embaucher son premier directeur général, François Soucy. Ce dernier sera notamment responsable de la mobilisation et du recrutement des membres. Il veillera à la saine gestion de l’organisation et à mettre en œuvre le programme du parti et de ses différentes activités. M. Soucy agissait depuis 2011 à titre d’adjoint législatif de Marjolaine Boutin Sweet, députée de la circonscription d’Hochelaga et Whip du Nouveau parti démocratique du Canada (NPD). François Soucy a aussi dirigé plusieurs campagnes électorales au Québec et a occupé plusieurs fonctions dans le mouvement syndical.

Le parti Action Gatineau vient d’embaucher son premier directeur général, François Soucy.

Amendes pour évasion fiscale

Un homme d’affaires gatinois à la tête d’une entreprise de vente et d’installation de caisses enregistreuses a été condamné à payer des amendes totalisant 83 756 $ relativement à des infractions à des lois fiscales, a annoncé mardi Revenu Québec. Marc Lépine a reconnu sa culpabilité le 22 février dernier au palais de justice de Gatineau d’avoir volontairement omis de remettre des montants de taxes aux autorités fiscales. De plus, M. Lépine a admis avoir omis de produire ses déclarations de revenus pour les années d’imposition 2011 à 2015, et donc de verser les sommes dues relatives à l’impôt sur le revenu, a précisé Revenu Québec dans un communiqué. L’entreprise de M. Lépine faisait des affaires sous les raisons sociales SMC System et Système SMC. La condamnation découle de perquisitions menées par Revenu Québec en mai 2016 à Gatineau et à Val-des-Monts. L’homme a 18 mois pour payer ses amendes.