La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.
Plus de 600 000 $ dépensés par Gatineau pour les inondations
La Ville de Gatineau a jusqu'à maintenant dépensé 635 000 $ pour faire face de manière urgente aux inondations sur son territoire. La plus grosse dépense a permis d'acheter pour 360 000 $ de sacs de sable vide et plein.
Les autres dépenses ont notamment permis d'acheter des véhicules argots pour les forces policières et louer des pompes afin de sécuriser le réseau d'aqueduc. Ces dépenses autorisées par le comité exécutif mercredi ont été faites sans appel d'offres en raison de la situation d'urgence qui prévalait, ce qui est permis par la charte de la Ville dans de telles circonstances.
« On se fait parfois reprocher d'avoir des réserves, mais disons que ces temps-ci on est assez content d'avoir une santé financière solide à Gatineau », a souligné le maire Maxime Pedneaud-Jobin.
Gatineau revoit sa réglementation en matière de construction en zone inondable
Les inondations historiques qui frappent la Ville de Gatineau forcent l'administration municipale à revoir sa réglementation en matière de construction en zone inondable. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a précisé, mercredi, que le service de l'urbanisme s'affaire présentement à clarifier le cadre légal à mettre en place après une telle inondation.
« On évalue ce qui s'est fait dans le passé dans des situations normales, ainsi que ce qui a été fait dans des situations anormales, dit-il. On ne veut pas revivre ça. C'est très dur à voir quand des gens perdent leur maison et parfois tout leur quartier. Je suis un peu mal à l'aise de discuter de ça maintenant alors que des gens se battent encore pour leur maison sans savoir vers quoi ils se dirigent, mais les services sont au travail pour évaluer tout ça. »
Nouveaux logements pour les familles à faible revenu
La Société d'habitation du Québec (SHQ) a accordé 60 unités de logement à l'Office municipal d'habitation de Gatineau (OMHG) mercredi. Ces unités devaient être disponibles seulement d'ici quelques mois dans le cadre du Programme de Supplément au loyer (PSL), mais la SHQ les a libérés plus tôt, en raison des inondations qui affectent la population de Gatineau.
Selon un communiqué, ces logements « permettront à 60 familles admissibles aux subventions de se loger sans débourser plus de 25% de leur revenu annuel en loyer », puisque « le programme de Supplément au loyer comble la différence de loyer convenu avec le propriétaire ».
Ce programme est destiné aux ménages à faible revenu qui figurent sur la liste d'attente de l'OMHG.
L'Office invite d'ailleurs les propriétaires d'immeubles à logements qui souhaitent offrir un logement à leur organisme à visiter le omhgatineau.qc.ca.