La région en bref

Les événements du jour, en quelques mots.

CECCE: prévenir la dépendance aux drogues dès le jeune âge

La légalisation imminente du cannabis et la crise des opioïdes au pays poussent le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) à embaucher, en partenariat avec Maison Fraternité, une éducatrice spécialisée en prévention des dépendances pour les élèves de la 4e à la 8e année de l’élémentaire. La personne se vouera à temps complet à l’organisation d’ateliers de prévention des dépendances et à la formation du personnel dans toutes les écoles. L’approche éducative sera adaptée selon l’âge des élèves, affirme le CECCE, qui croit qu’il était important d’aller de l’avant avec une telle mesure, car l’initiation à la consommation de drogues débute avant même la puberté dans certains cas. L’éducatrice spécialisée entrera en fonction dès le mois d’avril. 

OC Transpo: service réduit durant la relâche

Le service d’OC Transpo sera réduit pendant la semaine de relâche scolaire sur la rive ontarienne, du 12 au 16 mars. Les usagers doivent s’attendre à des réductions mineures du service ou encore à de légers retards comparativement à l’horaire habituel de semaine sur certains circuits du réseau. Les circuits scolaires de la série 600 et les trajets scolaires spéciaux vers des écoles élémentaires et secondaires faisant partie des circuits réguliers seront annulés. Les circuits Bus-o-emplettes no 301, 302, 303, 304 et 305 ne seront pas touchés. Pour obtenir des informations sur les horaires en temps réel à toute heure de la journée, il suffit de composer le 613-560-1000 ou d’envoyer un texto au 560560 suivi des quatre chiffres de l’arrêt d’autobus.

Policiers blanchis par l’UES

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de l’Ontario a conclu qu’il n’y a aucun motif raisonnable de porter des accusations criminelles à l’endroit d’agents du Service de police d’Ottawa relativement à une intervention en janvier 2017 où un homme de 20 ans a eu une cheville fracturée. L’homme était connu de la police et s’était réfugié dans une résidence après une entrée par effraction et un vol de bières dans une autre maison. Lorsque les policiers ont procédé à son arrestation, le suspect a résisté. Une fois placé sur la banquette arrière de la voiture de patrouille, le suspect a donné des coups de pieds à la porte et à la fenêtre. L’individu a ensuite tenté de s’évader par la fenêtre arrière. L’homme a été replacé sur le siège et ses jambes ont été attachées. Il a été transporté à l’hôpital où une fracture de la cheville a été diagnostiquée. L’UES a conclu que les policiers n’ont pas utilisé une force excessive pour contenir l’individu qui était intoxiqué, combatif et hors de contrôle. L’UES croit que le suspect s’est lui-même infligé sa blessure.

Agressions sur la rue Rideau

Un homme de 26 ans fait face à cinq accusations de voies de fait pour avoir présumément attaqué des passants sur la rue Rideau, mardi. Le suspect, Mustafa Khoshnaw, a été arrêté le 6 mars après que des policiers d’Ottawa ont été appelés à intervenir, près du Centre Rideau, où des agressions avaient été signalées. L’homme s’en serait pris au hasard à cinq passants qui marchaient sur le trottoir. Khoshnaw a été inculpé mercredi. Il demeure en détention jusqu’à sa comparution devant le tribunal, le 19 mars. La police d’Ottawa craint qu’il puisse y avoir d’autres victimes dans cette affaire. Si vous avez des infos, vous pouvez composer le 613-236-1222, poste, 5166.

Caisse Desjardins de la Petite-Nation: demande de destitution du c.a.

La destitution de tous les membres du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de la Petite-Nation est demandée. Dans la foulée du démantèlement du guichet automatique à Ripon, l’instigateur de la démarche visant à forcer la coopérative à rapatrier l’appareil sur le territoire de la municipalité, Vincent Ouellette-Destroismaisons, a lancé jeudi une pétition réclamant la destitution du c.a. de l’institution. M. Ouellette-Destroismaisons avait évoqué son intention de déployer une telle offensive, il y a deux semaines, lorsqu’il a été informé que les sociétaires de la Caisse Desjardins de la Petite-Nation n’auraient pas le droit de vote lors de l’assemblée générale extraordinaire prévue le 3 avril prochain et durant laquelle la réouverture du guichet automatique de Ripon figure comme seul point à l’ordre du jour. Au moment d’écrire ces lignes, la pétition avait obtenu l’appui de plus d’une quarantaine de signataires, en fin de journée, hier.