La perte de Nortel a dépassé le demi-milliard de dollars au premier trimestre

La Presse Canadienne
Nortel Networks (TSX:NT) a enregistré une perte nette de 507 millions $ US au cours de son premier trimestre de 2009 terminé le 31 mars dernier, sur des revenus de 1,73 milliard $ US.
Un an auparavant, l'équipementier dont le siège social est à Ottawa avait inscrit à ses livres une perte beaucoup moindre, soit de 138 millions $ US, pour des revenus de 2,76 milliards $ US.
Par action, la perte de Nortel a été de 1,02 $ US au premier trimestre de 2009, contre 28 cents US un an plus tôt.
Le président et chef de la direction de Nortel, Mike Zafirovski, a indiqué, lundi, en commentant les résultats, que ceux-ci ont été, tel que prévu, plus faibles au cours du premier trimestre en raison du ralentissement économique sévère et de la situation de la compagnie qui est sous la protection de ses créanciers. Les revenus ont, en outre, été affectés par la fluctuation des taux de change. La compagnie a souligné que le recul de 37 pour cent de ses revenus d'une année à l'autre aurait été de 29 pour cent n'eut été de la fluctuation des taux de change.
L'impact du ralentissement économique a, par ailleurs, eu raison de la baisse de coûts réalisée au cours du premier trimestre de 2009. Les coûts de production, entre autres, sont passés de 2,47 milliards $ US au premier trimestre de 2008, à 1,47 milliard $ US cette année. La compagnie a indiqué, lundi, qu'elle continue de travailler à la réduction de ses coûts au sein de toutes ses divisions.
A la fin du premier trimestre de 2009, Nortel avait un solde de trésorerie de 2,48 milliards $ US, contre 2,40 milliards $ US à la fin du quatrième trimestre de 2008.
Nortel s'est placée sous la protection des tribunaux contre ses créanciers au Canada et aux Etats-Unis le 14 janvier dernier alors que sa situation financière s'est rapidement détériorée dans la foulée de la crise économique et financière mondiale.