La pluie a remplacé la neige, mardi, ce qui pourrait encore une fois rendre les déplacements difficiles mercredi.

La neige ferait place à la glace

L’autoroute 50 s’est transformée en stationnement à l’heure de pointe matinale, mardi. Les averses de neige de la nuit précédente ne sont pas étrangères à la situation, alors qu’Environnement Canada a enregistré une accumulation totale de 18 centimètres, dans la région.

Le verglas a produit un cocktail météo, mardi soir.

Toutefois, le retour à la maison fut moins pénible. La chaussée était mouillée — parfois glacée — mais les artères principales ont été déblayées au courant de la journée.

Une fine bruine verglaçante était observable en milieu d’après-midi, mardi.

Le retour du soleil est prévu mercredi. Les routes, qui pourraient être glacées, risquent de provoquer des éblouissements chez les automobilistes.

Attente

Sur la 50, l’attente dépassait les deux heures d’attentes pour accéder au pont des Draveurs, depuis le boulevard Lorrain, mardi matin.

Quelques accrochages ont ralenti la circulation, des deux côtés de la rivière des Outaouais.

Le transport scolaire a été annulé dans l’Est ontarien.

Les élèves n’ont pas pu prendre l’autobus pour se rendre dans les écoles du Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien et du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario. Les écoles sont demeurées ouvertes.

Le transport a été suspendu dans les secteurs Marionville, Carleton Place, Merrickville, Brockville et Kemptville. Les conseils scolaires anglophones ont aussi annulé le transport, alors que les écoles sont aussi ouvertes.

Une collision a fait un blessé sérieux vers 11h10, à l’intersection du boulevard La Vérendrye Ouest et de la rue Saint-Louis, dans le secteur Gatineau.

D’autres incidents se sont produits sur différents axes routiers, dont la 417, dans l’est d’Ottawa.