Le logo de la municipalité de Notre-Dame-de-la-Salette.

La MRC de Papineau favorable à une étude pour accueillir Notre-Dame-de-la-Salette

La MRC de Papineau donne son appui à Notre-Dame-de-la-Salette afin le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) lance une étude en vue d’évaluer les impacts d’une éventuelle annexion de la municipalité.

Le conseil des maires a entériné la demande de Notre-Dame-de-la-Salette, mercredi soir. Cette dernière, qui fait partie de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, aux côtés de Cantley, Chelsea, La Pêche, Pontiac, Val-des-Monts et L’Ange-Gardien, souhaite que Québec étudie un possible transfert de MRC vers Papineau.

Le conseil municipal de Notre-Dame-de-la-Salette a adopté une résolution en ce sens, au début du mois, alléguant notamment ne pas partager les mêmes défis que ses voisines actuelles.

«Les autres municipalités de la MRC des Collines gèrent l’influx de population alors que nous nous battons contre la dévitalisation. Les enjeux ne sont pas les mêmes et on souhaite être assis à une table des maires qui a des défis et des enjeux semblables à nous», a indiqué plus tôt cette semaine au Droit le maire de la municipalité, Denis Légaré.

Pour que le MAMH amorce le processus d’étude, les trois instances impliquées doivent donner leur accord. La MRC des Collines-de-l’Outaouais doit voter sur la question jeudi soir.