L'homme d'affaires Eugène Tassé (à gauche) a versé 100 000$ à la fondation du Collège universitaire dominicain, un don reçu par son président, le frère Maxime Allard (à droite).

La «méthode Tassé» entre à l'école

L'homme d'affaires gatinois Eugène Tassé a profité de son 91e anniversaire pour annoncer qu'il offrait 100 000 $ afin que le Collège universitaire dominicain (CUD) puisse développer un cours « pour apprendre à faire de l'argent avec de bonnes valeurs ».
Réparti sur quatre ans, le don de M. Tassé vise non seulement la création d'un cours, mais aussi sa traduction en anglais, sa production vidéo en version courte, la rédaction d'une biographie et la création d'un programme de cinq cours basés sur « la méthode Tassé ».
Pour le frère Maxime Allard, président du CUD, le cours basé sur l'expérience en affaires d'Eugène Tassé permettra aux étudiants de réfléchir de manière philosophique sur la culture entrepreneuriale. « Il ne s'agit pas simplement de prendre, mais il s'agit aussi de redonner, un aspect très philanthropique dans la méthode de M. Tassé », a-t-il souligné en ajoutant que le cours abordera aussi les paraboles sur l'argent contenues dans le Nouveau Testament.
Le CUD, basé sur l'avenue Empress à Ottawa, prévoit « moduler » le cours en fonction de la clientèle qui s'y intéressera, et prévoit le lancer à la fin du printemps prochain.
M. Tassé était touché de voir que son expérience servira à l'élaboration d'un tel cours. « C'est simple de faire de l'argent et c'est facile quand on sait comment, a-t-il mentionné. Si on se donne la peine de se donner un plan de vie, il faut se donner un budget, il faut se donner un bilan et faire du bien dans la communauté, ça, c'est tout impliqué dans le processus, et il faut se laisser guider par de bons principes et de bonnes valeurs. »