La présence de la sommelière Véronique Rivest - qui portait également le chapeau de présidente d'honneur lors de l'événement - a attiré les foules, tout le monde désirant savoir quoi boire avec leur bouchée.
La présence de la sommelière Véronique Rivest - qui portait également le chapeau de présidente d'honneur lors de l'événement - a attiré les foules, tout le monde désirant savoir quoi boire avec leur bouchée.

La listériose rend les visiteurs plus prudents

Catherine Lamontagne
Catherine Lamontagne
Le Droit
La crise de la listériose qui s'est abattue sur le Québec il y a trois semaines ne semble pas avoir eu de conséquence majeure sur le Rendez-vous des saveurs de l'Outaouais même si les 12 000 visiteurs présents étaient plus prudents qu'à l'habitude.
«La crise de la listériose ne m'a pas empêché de venir mais je suis beaucoup plus prudente cette année. Je pose beaucoup de question à chaque kiosque et je n'ai pas mangé les produits à base de fromage qu'il y a ici», indique Manon Rodrigue, une résidente de Gatineau, fidèle au Rendez-vous des saveurs depuis six ans.
 
Manon Rodrigue n'était pas la seule à faire preuve de prudence cette année. De la vingtaine de personnes que nous avons rencontrée, toutes nous ont affirmé prendre davantage de renseignement auprès des producteurs sans toutefois bouder les produits fromagers.
«Comme pour les années précédentes, nous avons eu un beau succès cette année. À mon avis, les gens sont tannés (sic) d'entendre tout et n'importe quoi dans les médias. Ils sont capables de se faire leur propre opinion et ils connaissent notre entreprise», fait valoir Danielle Fournier, gérante à La Trappe à fromage de Gatineau, l'une des fromageries ciblées par le rappel de fromage effectué par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) les 6 et 7 septembre.
Listériose ou pas, l'ambiance conviviale du Rendez-vous des saveurs a encore eu la cote auprès des fins gourmets cette année. La présence de la sommelière Véronique Rivest - qui portait également le chapeau de présidente d'honneur lors de l'événement - a par ailleurs attiré les foules, tout le monde désirant savoir quoi boire avec leur bouchée.
«Cette année, nous avons mis le focus sur l'accord de la nourriture avec les vins et visiblement il s'agit d'un beau succès. Les amateurs de vin étaient très satisfaits et cela grâce à l'expertise de notre sommelière invitée», estime Nathalie Borne, présidente de l'Association Outaouaise des Professionnels des Métiers de Bouche (AOPMB).
Avec ses 60 exposants, le Rendez-vous des saveurs a atteint son seuil de croissance.
La Maison du citoyen qui accueille l'événement à chaque année peine à recevoir tous les visiteurs mais cet espace restreint ajoute, selon Madame Borne, à la chaleur des lieux.
clamontagne@ledroit.com