Le Droit
La GRC ne soumet pas au détecteur de mensonges les employés qui subissent un filtrage de sécurité au plus haut niveau, même si les règles fédérales l’exigent, a appris La Presse canadienne.
La GRC ne soumet pas au détecteur de mensonges les employés qui subissent un filtrage de sécurité au plus haut niveau, même si les règles fédérales l’exigent, a appris La Presse canadienne.

La GRC boude le polygraphe pour ses autorisations de sécurité de haut niveau

La Presse Canadienne
La Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne soumet pas au détecteur de mensonges les employés qui subissent un filtrage de sécurité au plus haut niveau, même si les règles fédérales l’exigent, a appris La Presse canadienne.