Daniel Coutu, porte-parole du Domaine des flocons, en a profité pour faire quelques glissades avec sa famille.

La grande fête de l’hiver démarre

C’est sous un froid mordant, synonyme de l’hiver jusqu’à présent qu’a été lancé vendredi le 40e Bal de Neige.

En compagnie de la célèbre famille Glamotte, le député fédéral d’Hull-Aylmer Greg Fergus ainsi que les maires Maxime Pedneaud-Jobin et Jim Watson ont enfilé foulards et tuques pour donner le coup d’envoi officiel du festival au Domaine des flocons, qui a exceptionnellement pignon sur rue dans la portion nord du parc Jacques-Cartier.

Jusqu’au 19 février, petits et grands pourront s’amuser dans cet immense parc enneigé où de nombreuses activités sont offertes, de l’initiation au ski alpin aux sculptures de neige en passant par le village autochtone, des jeux géants ou encore un spectacle extrême d’acrobaties aériennes et de trampo-mur.

Évidemment, l’activité phare sera une fois de plus la glissade sur tubes, alors que trois glissades de plusieurs mètres de hauteur et comprenant un total de 14 couloirs de glisse ont été érigées.

L’animateur et magicien Daniel Coutu, porte-parole de Bal de Neige, croit qu’il est temps de lâcher son fou.

« Je dirais qu’il faut prendre le temps. On est tellement toujours sur nos tablettes, nos iPhone, Netflix ou encore Internet. La vie de parent va très vite et je me reconnais beaucoup là-dedans. Venir ici et profiter de moments de qualité avec ses enfants, c’est ce qui est le plus important. [...] Et j’ai commandé du soleil et un peu de neige. La beauté de l’hiver, c’est qu’on peut toujours en rajouter une couche », dit-il.

Avouant que c’est un cliché, le Gatinois soutient que ses meilleurs souvenirs d’enfance du Bal de Neige sont associés à l’adrénaline ressentie en glissant, au chocolat chaud et bien sûr... aux queues de castor.

Sur la rive ontarienne, plusieurs activités sont prévues au parc de la Confédération, l’un des autres sites officiels, dont le 31e Concours international de sculpture sur glace « Reflets de glace » et une exposition de photos sous forme de rétrospective des quatre décennies d’existence du Bal de Neige.

Pour se réchauffer en dansant, il sera aussi possible d’assister à cet endroit aux concerts Sous-Zéro tous les vendredis et samedis soirs, avec entre autres en vedette sur la scène Aaron Pritchett, Boogie Wonder Band, le rappeur Koriass et DJ Abeille.

Vendredi soir, le site était l’hôte du spectacle d’ouverture du Bal de Neige, alors que le populaire imitateur André-Philippe Gagnon est venu faire entendre ses 1001 voix aux festivaliers. Un spectacle laser était aussi au menu.

Actuellement ouverte sur toute sa longueur, la patinoire du Canal Rideau ne sera pas en reste alors que plusieurs activités y seront présentées au cours des deux prochaines semaines, dont la 38e Course de lits annuelle et la Course de bateaux-dragons sur glace, de retour pour une seconde année.