Des fraudeurs tentent de profiter de la COVID-19 pour se remplir les poches à Ottawa.
Des fraudeurs tentent de profiter de la COVID-19 pour se remplir les poches à Ottawa.

La fraude à l’ère de la COVID-19

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Des fraudeurs tentent de profiter de la COVID-19 pour se remplir les poches à Ottawa.

La médecin-chef de Santé publique Ottawa (SPO), Dre Vera Etches, a indiqué mercredi soir que des prétendus représentants de son organisation ont appelé des résidents de la capitale fédérale pour demander des informations sur leurs cartes de crédit.

« SPO (ou tout autre service de santé) ne vous demandera pas de renseignements sur votre carte de crédit, soutient Dre Etches. Toute activité frauduleuse dans une telle situation est déplorable. Je vous encourage à la signaler au Service de police d’Ottawa. »

Plus tôt cette semaine, le Bureau d’éthique commerciale (BÉC) d’Ottawa rapportait également avoir été informé de tentatives de fraude téléphonique.

Dans un scénario, une fausse infirmière disait à leur interlocuteur que leur test pour la COVID-19 est positif et leur demande un numéro de carte de crédit pour acheter et recevoir une livraison d’antibiotiques à la maison.

Toujours selon le BÉC, un texto aurait envoyé au nom de la Croix-Rouge dans lequel on invite les gens à faire un don pour aider à la distribution gratuite de masques chirurgicaux à travers le pays.

« Un lien se trouve au bas du message. Ne cliquez pas ! La Croix-Rouge canadienne confirme qu’il s’agit d’une arnaque », soutient le BÉC.

Le Service de police d’Ottawa dit avoir reçu plusieurs signalements de tentatives de fraude liées à la COVID-19, mais aucune plainte formelle n’a été déposée. Personne ne serait donc tombé dans le panneau jusqu’à maintenant.