Le défilé de la Fierté dans les rues d'Ottawa.

La Fierté tout en couleurs [PHOTOS]

La Fierté s’est exprimée sous toutes ses couleurs dimanche après-midi dans les rues du centre-ville d’Ottawa alors qu’avait lieu le traditionnel défilé de la Fierté dans la capitale. L'événement a clôturé une semaine d’activités diverses pour les membres de la communauté 2SLGBTQ+.

Drapeaux arc-en-ciel, ballons multicolores, bulles de savon, gens déguisés, danses et musique ont ponctué ce défilé célébrant la diversité.

«Joyeuse Fierté !», lançait une participante aux milliers de personnes qui se sont massées le long du parcours.

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a pris part à plusieurs défilés de la Fierté dans la ville, mais c’était la première fois qu’il prenait un tel bain de foule depuis qu’il a révélé publiquement son homosexualité, il y a un peu plus d’une semaine. 

«Je reçois beaucoup plus d’accolades aujourd’hui que par les années passées, et c’est merveilleux», a rigolé le maire d’Ottawa, qui a attendu près de 40 ans avant de dévoiler sur la place publique son orientation sexuelle.

«Je me sens soulagé dans le sens que, par le passé, je n’étais pas ouvert et direct à propos de ma sexualité. Je suis heureux d’avoir pris cette décision et je me sens à l’aise avec celle-ci. Je suis vraiment fier», a continué M. Watson, qui portait un t-shirt avec un imprimé du drapeau arc-en-ciel.

La temps était idéal pour le défilé de la Fierté à Ottawa, dimanche.

Plusieurs organisations communautaires et municipales étaient présentes à l’événement en soutien à la communauté 2S (bispiritualité), L (lesbienne), G (gai), B (bisexuel), T (transgenre) Q (queer et questionnement) +. Malgré une plus grande ouverture de la population en général à la communauté, beaucoup de personnes qui en sont membres craignent ou sont victimes de stigmatisation.

Christine Malone, spécialiste de l’inclusion de la diversité à la Ville d’Ottawa, a indiqué qu’il est important pour les gens qui ne sont pas membres de la communauté LGBTQ d’être alliés de celle-ci.

«Il faut que les gens aient plus de connaissances sur les barrières auxquelles les membres de la communauté LGBTQ sont confrontés afin que nous puissions travailler ensemble pour les faire tomber», a spécifié Mme Malone.

«Je crois que les choses vont mieux, mais ça prend du temps», a-t-elle ajouté, tout en précisant qu’un événement comme le défilé de la Fierté aide à mieux comprendre les communautés de la diversité.

«Tout le monde a un rôle à jouer pour créer des environnements inclusifs», a-t-elle continué.

Les bulles de savon ont agrémenté le défilé de la Fierté.

Hanene Abdelmadjid, du Centre psychosocial, un organisme à but non lucratif qui offre des services en santé mentale pour les Franco-Ontariens, était présente au défilé avec d’autres membres de l’organisme. 

Elle précise que le Centre vient en aide par le biais de groupes de discussions et de soutien psychologique aux membres de la communauté 2SLGBTQ+ qui sont tenus à l’écart par leur famille, à leur travail, par leur entourage.

 «Une journée comme aujourd’hui est synonyme de mobilisation», a-t-elle insisté. 

«Il y a une ouverture de la part de la population, il y a une ouverture de la part du gouvernement qui encourage ça. Vous avez le char de la Ville d’Ottawa qui est ici et qui est magnifique, et qui encourage ce genre de manifestation», a-t-elle observé.