L'usine de la Smurfit-Stone à Portage-du-Fort avait fermé ses portes en octobre.
L'usine de la Smurfit-Stone à Portage-du-Fort avait fermé ses portes en octobre.

La fermeture de la Smurfit-Stone entraîne la fermeture d'une scierie

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
L'inévitable effet domino de la fermeture prochaine de la papetière Smurfit-Stone se concrétise. La scierie des Produits forestiers du Pontiac, près de Fort-Coulonge, ferme ses portes et met à pied 75 personnes.
Le directeur des Produits forestiers du Pontiac, Martin Boucher, a annoncé jeudi la fermeture temporaire de l'entreprise.
Produits forestiers du Pontiac fournissait des copeaux de bois à la papetière Smurfit-Stone de Portage-du-Fort qui était donc son principal client.
M. Boucher dit travailler sur un plan d'action afin de relancer la scierie mais jeudi, il n'était pas disponible pour répondre aux questions du Droit à ce sujet.
La scierie située dans la municipalité de Litchfield, tout près de Fort-Coulonge, avait rouvert ses portes en 2007, après quatre ans d'inactivité.
L'ancienne scierie de la compagnie Produits Forestiers Coulonge avait fermé ses portes en mai 2003 après un long conflit de travail entre la direction et les employés syndiqués.
Dans l'industrie forestière, la fermeture d'une usine entraîne habituellement des pertes d'emplois dans toute la chaîne d'approvisionnement. 
Les observateurs de l'industrie s'attendent à ce que les opérations de coupe de bois dans les forêts du Pontiac soient grandement affectées par la fermeture de la Smurfit-Stone, à la fin du mois.
L'entreprise qui donnait du travail à 230 personnes, était le plus grand employeur de cette région.