Sonia Latulippe a rendu l’âme dimanche matin.

La communauté sous le choc après le décès de Sonia Latulippe

Moisson Outaouais annonce le décès soudain de son ex-directrice générale, Sonia Latulippe, survenu dimanche matin.

Mme Latulippe a occupé ce poste à compter de janvier 2012, mais avait dû quitter ses fonctions pour soigner une maladie. Selon le président du conseil d’administration de l’organisme, Luc Bégin, ce départ devait être un congé d’un an et toute l’équipe s’attendait à la voir revenir en santé.

« Elle était encore là, avec nous, bien qu’on voulait qu’elle se repose. Elle prenait des nouvelles régulièrement », explique M. Bégin, qui ajoute que l’actuel directeur général, Armand Kayolo, communiquait souvent avec Mme Latulippe.

Malheureusement, son état s’est détérioré rapidement et Sonia Latulippe a rendu l’âme dimanche matin. Un choc pour plusieurs dans le milieu communautaire, relate Luc Bégin.

« Une femme de tête »

Ce dernier n’a que de bons mots pour Mme Latulippe qu’il décrit comme une visionnaire et une excellente gestionnaire.

« C’était une femme de tête, entrepreneure, très dynamique et déterminée, affirme le président de Moisson Outaouais. Elle a donné un nouveau souffle à l’organisme. À son arrivée en 2012, nous éprouvions des difficultés financières, mais elle a su redresser la situation rapidement. »

Sonia Latulippe travaillait de longues heures pour accomplir sa mission avec l’organisme puisqu’elle était passionnée par la question de la précarité alimentaire, selon M. Bégin. Elle est à l’origine de nombreuses initiatives porteuses de succès avec Moisson Outaouais, notamment l’augmentation du nombre de donateurs, individuels et corporatifs, en plus d’avoir créé la Loto-Moisson, la campagne de financement qui est aujourd’hui la plus importante source de revenus pour l’organisme (plus de 200 000 $ en 2018).

« Son intervention nous permet très clairement aujourd’hui de mieux répondre aux besoins en matière d’insécurité alimentaire », souligne Luc Bégin.

Le député fédéral de Gatineau, Steven MacKinnon, a pour sa part affirmé sur les médias sociaux avoir appris « avec tristesse le décès de Sonia Latulippe ». « Nous nous souviendrons tous de son grand dévouement pour la communauté », a-t-il ajouté.

Par respect pour la famille de Sonia Latulippe, Moisson Outaouais n’a pas dévoilé la cause exacte de son décès. Les détails concernant ses funérailles seront partagés plus tard.