Donna Strickland, originaire de Guelph, en Ontario, et professeure à l’Université de Waterloo, est l’une des trois lauréates du prix Nobel de physique cette année.

La Canadienne Donna Strickland reçoit un Nobel de physique

STOCKHOLM — Une physicienne canadienne a reçu lundi l’un des plus prestigieux honneurs remis à des scientifiques sur la planète.

Donna Strickland, originaire de Guelph, en Ontario, et professeure à l’Université de Waterloo, est l’une des trois lauréates du prix Nobel de physique cette année, et elle a officiellement reçu le prix avec un large sourire, lundi à Stockholm, des mains du roi de Suède.

Le comité Nobel avait annoncé au début du mois d’octobre que Mme Strickland et son directeur de thèse à l’Université de Rochester, le professeur français Gérard Mourou, recevraient chacun un quart du prix de 1,01 million $ US pour leurs travaux communs sur la physique des lasers à impulsions ultracourtes.

Mme Strickland, âgée de 59 ans, devient donc la troisième femme à remporter le Nobel de physique, après Marie Curie en 1903 et Maria Goeppert-Mayer en 1963. Elle devient aussi la première scientifique canadienne à obtenir ce prestigieux prix en physique créé en 1901.

Le travail pour lequel Mme Strickland a été récompensée avait été réalisé au début des années 1980, alors qu’elle achevait son doctorat sous la supervision du professeur Mourou à l’Université de Rochester, dans l’État de New York.

Les deux scientifiques ont alors découvert l’»amplification du laser à dérive de fréquence», une technique qui est à la base des lasers actuels à haute intensité et à impulsions courtes, qui sont devenus un élément essentiel des opérations correctives de la vue.

L’autre moitié de la bourse revient au troisième lauréat, l’Américain Arthur Ashkin, aujourd’hui âgé de 96 ans. Le professeur Ashkin a inventé en 1986 les «pinces optiques», qui permettent de saisir physiquement, avec le laser, des particules, des virus et des cellules vivantes, voire des atomes.

Les prix Nobel sont officiellement remis par le roi de Suède le 10 décembre, jour anniversaire de la mort du fondateur du prix, le chimiste suédois Alfred Nobel.