Le coût des sacs de plastique passera de 0,05 $ à 0,25 $.

La Boîte à grains lance son programme «sans plastique»

Le supermarché santé gatinois La Boîte à grains lance son nouveau programme « sans plastique », éliminant ainsi les sacs de plastique à usage unique de ses trois succursales à partir du 1er janvier 2019.

L’entreprise annonce par voie de communiqué que pour les six prochains mois, soit du 1er juillet au 31 décembre 2018, le coût des sacs de plastique passera de 0,05 $ à 0,25 $.

Les profits générés par cette hausse de prix seront versés à l’organisme local Enviro Éduc-Action qui a pour mission de veiller à la santé environnementale en Outaouais en faisant la promotion de l’écocitoyenneté. L’organisme cherche à développer la conscience écologique des citoyens et des entreprises de la région par le biais de trois volets d’action : l’éducation relative à l’environnement, les services-conseils en développement durable et la gestion des écosystèmes urbains.

Les bénéfices récoltés de la vente de sacs de plastique serviront plus précisément à fournir des chandails aux bénévoles et au reste de l’équipe d’Enviro Éduc-Action.

En entrevue avec Le Droit, le directeur général de La Boîte à grains, Alexandre Savard, assure que cette association avec Enviro Éduc-Action est un « beau match ».

« Les clients vont comprendre facilement que s’ils décident de payer 0,25 $ pour leur sac en plastique, cet argent va permettre à Enviro Éduc-Action de continuer de faire une tonne d’activités pour l’environnement à Gatineau. »

Le programme « sans plastique » touche principalement les sacs d’une épaisseur de 50 microns, soit les traditionnels sacs que l’on retrouve dans les divers épiceries et supermarchés.

L’interdiction s’étend aussi sur les sacs biodégradables et oxodégradables qui sont tout aussi problématiques. Malgré que la majeure partie du sac soit décomposable, « il reste tout de même des microparticules de fibres dans l’environnement qui demeurent pendant 15 ou 20 ans. », souligne M. Savard.

« Il n’y a aucun sac qui est parfait, donc si nous ne sommes pas en mesure de trouver un sac parfait aussi bien les éliminer tout simplement. », affirme-t-il.

Pour ce qui est de la livraison par commerce électronique, La Boîte à grains s’engage aussi à changer ses emballages de plastique pour des emballages 100 % recyclables et compostables.

L’entreprise gatinoise soutient que cette initiative est la première d’une longue série qui servira à sensibiliser les citoyens de l’Outaouais face aux options écoresponsables qui s’offrent à eux.

Retour aux sources

Pour M. Savard, cette décision de bannir les sacs de plastique à usage unique s’inscrit dans la lignée d’un retour aux sources pour l’entreprise.

« À nos débuts en 1980, on n’avait pas de sacs de plastique. Les gens ramenaient des sacs pour ceux qui en avaient besoin. Il y a toujours eu un cycle de récupération. »

À court terme pour remplacer les sacs de plastique, l’entreprise compte sur des sacs réutilisables ainsi que sur un système de récupération de boîtes. « Toutes les petites boîtes dans lesquelles on reçoit de la marchandise sont réutilisées par les clients », précise M. Savard.

« Nous sommes tombés dans un cycle où nous devions répondre aux besoins des clients et offrir des sacs. On a donc perdu un peu la nature de l’entreprise. C’est ce que l’on cherche à retrouver avec ce premier gros projet. », poursuit-il.

Le programme « sans plastique » s’attaque aussi au suremballage des produits frais. « Cet été les gens vont voir apparaître plus de produits en vrac dans nos magasins. Normalement, les produits sont emballés pour garder leur fraîcheur, mais on veut essayer d’assurer la qualité de nos produits, sans nécessairement leur fournir un emballage. »

« Le problème avec les fruits et légumes biologiques c’est que la durée de fraîcheur de l’aliment est très courte. Donc on doit quand même les emballer afin de prolonger la durée de vie des aliments. C’est un projet sur lequel on va se pencher dans les prochains mois », explique M. Savard.

À court terme, afin de respecter des standards d’hygiène, les succursales de La Boîte à grains autoriseront l’utilisation de petits sacs de plastique pour emballer les fruits et légumes.

En attendant, les clients sont invités à amener leurs propres contenants lorsqu’ils font leurs emplettes.