La Boîte à chanson

La Boîte à chanson cède sa place au Krystal Super Club

Véritable institution depuis près de 15 ans, La Boîte à chanson a fermé ses portes et cède sa place au Krystal Super Club, qui ouvrira le 15 mars.
«La place à party» a accueilli sa clientèle pour la dernière fois le 3 janvier. Le propriétaire de La Boîte, Daniel Moreau, savourait «une bonne bière et un bon cigare», lorsque LeDroit l'a joint par téléphone, en Floride.
Il se dit heureux d'avoir vendu le commerce à Paul Groulx et Marc Laplante, qui se lancent dans l'aventure du night life pour la première fois. «Paul est un futuriste. Il n'y aura pas un bar comme celui-là à 100 milles à la ronde!» a-t-il lancé à l'autre bout de la ligne.
Paul Groulx et son partenaire d'affaires visent une clientèle de 24 ans et plus, dans un décor épuré, «très blanc, avec des murs 3D, lumières DEL, beaucoup de cristal et de petits miroirs».
Ce changement de garde est un signe des temps, selon MM. Moreau et Groulx. «La Boîte» accueillait depuis 2000 des chansonniers et des interprètes de folklore québécois. «Pour un jeune qui est né en 1995, Paul Piché, c'est du chinois. On dirait que ces jeunes-là, je les ai perdus. Puis les autres, à 36 ou 37 ans... Ils ont des enfants», commente M. Moreau.
Resto et bar
Le Krystal Super Club comprendra une grande partie restaurant, que le nouveau propriétaire qualifie de 'cuisine-bistro-français-fusion-Californie'.
M. Groulx ajoute que, dès 23h, le Krystal deviendra un bar à part entière. «C'est un concept développé récemment à Montréal, dit-il. Après le resto, on veut garder les gens avec de la musique lounge. La fin de semaine, on prévoit des spectacles burlesques qui font penser à ceux de Christina Aguilera. Nous avons prévu une grande scène à l'avant.»
Daniel Moreau se concentre dorénavant sur sa brasserie Le Buck, dans le secteur Buckingham. Il en est devenu le seul propriétaire, après avoir racheté les parts des autres administrateurs.
«Quand il y a eu la grève étudiante, j'ai pensé que ça allait être le Klondike. Je me disais que les jeunes n'iraient pas à l'école. Avec les années, les lois sur la tolérance zéro alcool pour les jeunes au volant, les habitudes changent, la clientèle aussi».
M. Moreau a été propriétaire du Houblon, entre 1985 et 1998, puis a ouvert la première Boîte à chanson, sur le boulevard Maloney. Le bar a déménagé sur le boulevard de l'Hôpital en 2006.