Justice et faits divers

Collision majeure sur la route 174

Cinq personnes ont été transportées à l’hôpital à la suite d’une collision impliquant trois véhicules mercredi.

On ne craint toutefois pas pour la vie des blessés. L’accident se serait produit avant 18 h sur la route 174. 

La route a été complètement fermée à la circulation en direction est jusqu’à 19 h, en plus d’être réduite à une voie en direction ouest près du chemin Blair, là où l’accident a eu lieu.

Justice et faits divers

Opioïdes: les chefs de police réclament un contrôle des presses à comprimés

HALIFAX - La suggestion faite par les chefs de police du pays à Ottawa d’assurer un contrôle plus serré des importations de presses à comprimés qui pourraient servir à fabriquer des opioïdes sera soigneusement examinée par le gouvernement fédéral, a affirmé le ministre de Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, mercredi.

Bill Blair, qui a dirigé le service de police de Toronto, a fait ce commentaire à l’occasion de la conférence annuelle de l’Association canadienne des chefs de police (ACCP) à Halifax, ajoutant qu’il voyait sa récente nomination comme un signe qu’Ottawa était prêt à écouter les corps policiers.

Selon la police, les descentes effectuées dans les laboratoires clandestins indiquent que les presses ainsi que les machines servant à encapsuler, à estamper et à teindre les comprimés étaient fréquemment utilisées pour la production de cachets de contrefaçon.

Dans une résolution adoptée plus tôt cette semaine, l’ACCP affirme que le fédéral n’est pas allé assez loin lorsqu’il a instauré des changements rendant illégale l’importation de presses non enregistrées.

La résolution demande à Ottawa de surveiller plus étroitement les particuliers et les entreprises qui importent des presses à comprimés, notamment en exigeant qu’ils précisent à quoi servira l’équipement. Les chefs de police réclament aussi une vérification des ventes de presses importées au pays.

D’après l’ACCP, l’utilisation illégale des presses à comprimés a contribué à faire augmenter le nombre de cachets de fentanyl et d’autres drogues contenant des opioïdes synthétiques disponibles sur le marché, jouant ainsi un rôle dans l’explosion du nombre de morts par surdose.

M. Blair a soutenu que le gouvernement fédéral prenait les conseils des chefs de police très au sérieux et évaluerait toute mesure permettant de réduire les dommages causés par les opioïdes.

«Je peux assurer les chefs de police que nous sommes vraiment prêts à considérer n’importe quelle mesure», a indiqué le ministre en conférence de presse après son allocution.

«J’ai été impliqué dans cette résolution à la fois comme membre et président de l’ACCP, et comme ministre. Cette résolution est réfléchie et importante. Et je crois que le gouvernement écoutera ce conseil très attentivement.»

Justice et faits divers

Toronto : la police met en garde sur des narcotiques vendus dans la rue

TORONTO —La police de Toronto met la population en garde contre la vente dans les rues du centre-ville de puissants narcotiques après que sept décès imputables à des surdoses de drogue aient été relevés depuis le 2 août dernier.

La police croit que les victimes ont consommé une drogue provenant de lots de fentanyl ou de carfentanil.

Le fentanyl est un analgésique 100 fois plus puissant que la morphine. Le carfentanil est encore plus dévastateur pour l’humain ; cet opioïde a d’abord été développé par des vétérinaires qui s’en servent comme sédatif pour les éléphants et autres grands animaux.

Les autorités fédérales de santé publique affirment qu’au cours du premier semestre de l’année dernière, plus de 1460 Canadiens ont péri d’une surdose d’opioïdes.

La mise en garde de la police survient quelques heures après que le gouvernement de l’Ontario ait décidé d’attendre au mois prochain avant d’annoncer s’il autorisera ou non l’ouverture prévue de trois sites de prévention d’abus des drogues.

Justice et faits divers

Les deux adolescents disparus à Ottawa ont été retrouvés

Les deux garçons de 11 ans portés disparus depuis mercredi matin ont été retrouvés sains et saufs, annonce la police d'Ottawa.

Les deux garçons avaient été vus, pour la dernière fois, ensemble dans les environs du parc Burnett, à Barrhaven. Le Service de police d’Ottawa (SPO) soulignait qu’il y a des raisons de craindre pour leur santé et leur sécurité.

Le SPO a tweeté à 15h20 que les adolescents ont été retrouvés.

Toute personne détenant de l’information sur cette affaire est priée de contacter la police d’Ottawa et son service des personnes disparues au 613-236-1222, poste 2355.