Selon l'UES, il n'y a pas eu d'utilisation excessive de la force lors de l'arrestation du prévenu.

Vols en groupe: des accusations déposées

Un adulte et trois adolescents font face à une multitude d'accusations à la suite de vols en groupe commis jeudi soir sur des passants dans le secteur des chemins Albion et Walkley, dont au parc Sandalwood, dans le sud d'Ottawa.
Dans les trois cas, les victimes, seules, furent accostées par un groupe de quatre ou cinq suspects, a indiqué la police d'Ottawa. Dans deux des trois méfaits, des biens furent dérobés par les présumés voleurs.
Trois adolescents de 13, 15 et 17 ans font chacun face à trois accusations de vol qualifié, trois accusations de port de déguisement et d'une accusation de complot visant la perpétration d'un crime. L'identité des adolescents ne peut être dévoilée puisqu'ils sont mineurs. L'adulte, Fabrice Ricourt-Casseus, 18 ans, fait face à trois accusations de vol qualifié et de port de déguisement, ainsi que d'une accusation de complot visant à commettre un délit.
L'enquête a permis aux policiers d'associer l'adolescent de 13 ans à un autre vol en groupe survenu le 25 octobre dans le quartier Hintonburg. Il a été accusé de vol qualifié, de port de déguisement et de port d'arme.
Les quatre individus ont comparu en cour, vendredi. La police d'Ottawa croit être en mesure d'élucider d'autres détroussements en groupe et de déposer de nouvelles accusations.