Victime identifiée et thèse du meurtre confirmée à Gatineau

Le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG) confirme l’identité de la victime du deuxième homicide à survenir sur son territoire, cette année.

Joey Morin, 23 ans, a été retrouvé sans vie samedi, vers 10 h, dans le sous-sol du 193, rue Fernand-Arvisais, dans le secteur de Gatineau.

Le SPVG a mentionné, lundi matin, que ses agents sont d’abord intervenus à cette adresse pour s’assurer du bien-être d’un individu, à la demande d’un tiers. Les policiers ont alors fait la macabre découverte, et érigé un périmètre de sécurité autour de la résidence.

Les blessures apparentes sur le corps de la victime font croire aux enquêteurs que l’homme a été agressé, et que sa mort est suspecte.

La police n’aurait toujours pas arrêté de suspect dans cette affaire.

« L’autopsie pratiquée le lundi 23 avril en avant-midi, au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale à Montréal, permet de confirmer qu’il s’agit d’un homicide », lit-on dans un communiqué du SPVG.

La scène de crime était toujours protégée, lundi matin. Le Service de l’identité judiciaire du SPVG y était toujours. Le SPVG fait le tour du voisinage pour savoir ce qui a pu se passer.

Pour l’instant, le mystère plane sur cette triste nouvelle.

Le SPVG demande à toute personne détenant des renseignements au sujet de cet homicide de communiquer avec la ligne info-meurtre du SPVG au 819 243-4636, option 1. Les renseignements sont traités de façon confidentielle.