Les policiers de la SQ ont donné des consignes de sécurité aux automobilistes et aux étudiants près des zones scolaires.
Les policiers de la SQ ont donné des consignes de sécurité aux automobilistes et aux étudiants près des zones scolaires.

Vaste opération prévention de la SQ aux abords des écoles

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Les policiers du district Ouest de la Sûreté du Québec (SQ) ont procédé, mercredi, à une vaste opération de sécurité routière aux abords d’une cinquantaine d’écoles en Outaouais et dans les Laurentides.

L’intervention, qui visait à sensibiliser les conducteurs à demeurer prudents dans leurs déplacements et à respecter le Code de la sécurité routière, particulièrement près des zones scolaires, se tenait également en Mauricie et dans la région de Lanaudière.

Chaque année, les corps policiers tiennent des activités de prévention destinées aux usagers de la route lors de la rentrée scolaire, alors que le nombre de véhicules, de cyclistes et de piétons qui empruntent le réseau routier grimpe subitement en flèche. L’opération de mercredi, qui s’est tenue du matin jusqu’à la fin des classes, avait un objectif plus large, souligne le sergent Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec en Outaouais.

«En cette période de pandémie de COVID-19, il y a un certain ajustement à faire pour tout le monde. Il y a par exemple plus d’autobus sur les routes et plus de parents qui vont porter leurs enfants à l’école donc ça apporte plus de circulation aux abords des zones scolaires. Certains parents vont avoir tendance à ne pas respecter les endroits dédiés aux débarcadères et à se stationner à des endroits non sécuritaires. Certains sont trop pressés le matin et vont faire des infractions en effectuant des demi-tours interdits, ce qui pourrait causer une collision ou un accrochage. On souhaitait seulement faire une mise au point», explique ce dernier.

Des agents de la SQ ont profité de l’occasion pour effectuer des contrôles de vitesse et pour marteler le message auprès des élèves de respecter les traverses piétonnières. Des patrouilleurs ont aussi rappelé aux étudiants plus âgés qui sortaient en dehors des terrains d’écoles, sur l’heure du dîner, que les normes de distanciation sociale imposées dans le contexte de la pandémie de COVID-19 doivent être respectées en tout temps.

Des opérations de sécurité routière ont été effectuées par les policiers de la Sûreté du Québec.

«Les étudiants respectent les consignes de la santé publique dans l’école, mais quand ils quittent sur l’heure du dîner, certaines consignes comme les deux mètres ne sont plus respectées. [...] Il y avait aussi ce volet-là sur lequel on a travaillé pour rappeler que même quand on quitte le terrain de l’école, on ne peut pas se rassembler en groupe de 20 ou 25 personnes», affirme le sergent Tessier.

La SQ prévoit dévoiler un bilan statistique complet de son opération jeudi puisque des constats d’infraction ont été donnés lors de la journée.