Les policiers ont d’abord reçu un appel vers 23h pour un accident sur la 4e Avenue, près de la 22e Rue, impliquant deux véhicules. Ensuite, un autre véhicule serait passé sur les lieux du premier accident et a frappé les trois personnes dans la rue.

Une voiture fauche trois personnes dans Limoilou

Trois personnes ont été happées par une voiture dans l’arrondissement de Limoilou à Québec, samedi, peu après 23h. L’une des victimes repose dans un état critique.

Les policiers ont initialement reçu un appel vers 23h pour un accident sur la 4e Avenue, près de la 22e Rue, impliquant deux véhicules. L’un aurait embouti le derrière de l’autre. 

Les deux personnes impliquées ne se seraient pas entendues sur les circonstances de l’accident, une «chicane» aurait vite éclaté. Les conducteurs, un homme et une femme, se trouvaient près des deux véhicules, dans la rue. 

Un passant, témoin de l’accident, aurait alors traversé la rue afin d’intervenir. La conductrice semblait blessée à la tête, et était accompagnée d’une fillette selon des informations reçues de témoins.

Deuxième accident

Pendant que l’une des personnes se trouvait au téléphone avec le 9-1-1, un autre accident est survenu. 

Alors que le bon samaritain était arrivé à la hauteur des conducteurs en conflit, un véhicule a frappé les trois personnes dans la rue.

 «Les victimes ont été projetées au sol. Elles ont été blessées sérieusement. Arrivés sur place, les policiers ont prodigué les premiers soins aux victimes. Puis elles ont été transportées au centre hospitalier. Deux d’entre elles seraient hors de danger, mais l’autre personne serait plus amochée», indique le lieutenant Patrick Shallow, du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Ce serait l’un des deux conducteurs du premier accident qui serait dans un état critique. Il y avait saignement abondant à l’arrivée des ambulanciers. 

L’Identité judiciaire s’est déplacée sur les lieux afin de déterminer les causes des deux accidents.  

«Pour l’instant, la situation fait l’objet d’une enquête, on ne sait pas si un crime pourra être relié à ça. Le dossier est entre les mains des enquêteurs, ils décideront s’il y a matière à porter des accusations», ajoute le lieutenant Shallow. 

Aucune arrestation n'a été réalisée samedi soir, concernant les deux accidents.