Une vague d’une trentaine d’introductions par effractions a cessé de déferler sur la capitale.

Une vague d’introductions par effraction élucidée

Une vague d’une trentaine d’introductions par effractions a cessé de déferler sur la capitale, selon la police d’Ottawa, qui a annoncé mardi l’arrestation d’un suspect de 35 ans.

Jessie Judge, originaire d’Ottawa, a été appréhendé mardi matin. La division centrale de la police d’Ottawa était à ses trousses depuis le 15 novembre.

Le malfaiteur, originaire d’Ottawa, a tenté d’échapper de la police après un autre délit, en début de journée, mardi.

La police a dit enquêter sur une « vague d’introductions par effraction et autres crimes contre les biens ayant occasionné d’importants dégâts et pertes lors de 34 incidents distincts ».

Les crimes ont été perpétrés au centre-ville.

La police a insisté sur les dégâts importants causés à des édifices commerciaux du centre-ville.

La population aurait été en mesure de fournir assez d’éléments d’informations aux enquêteurs pour leur permettre d’identifier le voleur.

Mardi après-midi, M. Judge était officiellement accusé d’avoir perpétré au moins douze introductions par effraction. « Cependant, a précisé un porte-parole de la police d’Ottawa, l’enquête se poursuit et d’autres accusations devraient être portées contre lui. »

Les autorités sont persuadées qu’il a orchestré une vingtaine d’autres délits, avec le même modus operandi.

Jessie Judge est accusé d’introductions par effraction, de possession d’outils de cambriolage, de biens criminellement obtenus, de méfait, de fraude, d’emploi d’un document contrefait, de bris de condition du tribunal et de possession de cocaïne.