En avril, 19 conducteurs ont été arrêtés pour excès de vitesse sur le territoire d’Ottawa.
En avril, 19 conducteurs ont été arrêtés pour excès de vitesse sur le territoire d’Ottawa.

Une opération policière pour contrer la vitesse excessive dans les rues d’Ottawa

Alors que le nombre de plaintes portant sur des excès de vitesse a bondi depuis le début de la pandémie de COVID-19, le Service de Police d’Ottawa (SPO) lance l’opération « Overwatch » afin de contrer la vitesse excessive dans les rues de la capitale.

Dans le cadre de cette opération d’une durée de trois mois, les policiers seront à l’affût des adeptes de la vitesse qui s’exposent, mais aussi des autres usagers de la route qui pourraient représenter un danger pour les autres conducteurs.

« Trop souvent, nos agents interceptent des automobilistes et des motocyclistes roulant à des vitesses dépassant de 30 à 50 km/h au-delà de la limite permise, indique le sergent d’état-major Marc-André Sheehy, responsable des Services de la circulation du SPO. Pour la sécurité de chacun, les limites de vitesse s’appliquent, qu’importe le nombre de véhicules sur la route. Toutes formes de manœuvres périlleuses ou de courses de rue seront sanctionnées en conséquence. »

Pour le sergent Craig Roberts, le respect des limites de vitesse ne s’agit pas seulement d’une question de sûreté.

« C’est une question de qualité de vie, déclare-t-il. Aucun usager de la route ne devrait avoir le sentiment de risquer sa vie à cause d’une poignée de chauffards irresponsables qui bafouent les limites de vitesse dans nos rues jour et nuit. »


« N’attendez pas de vous blesser, de blesser quelqu’un d’autre, ou de recevoir une contravention pour vous mettre à conduire prudemment. »
Mark Gatien, sergent

Rappelons qu’en vertu du Code de la route, un excès de vitesse à plus de 50 km/h au-delà de la limite permise entraîne une suspension de permis, une mise en fourrière du véhicule et une comparution devant les tribunaux.

« S’il est déclaré coupable, un délinquant primaire sera passible d’une amende d’au moins 2000 $ », précise le SPO.

Le mois dernier, 19 conducteurs ont été arrêtés pour excès de vitesse sur le territoire d’Ottawa. L’un d’entre eux a d’ailleurs été intercepté alors qu’il roulait à une vitesse de 163 km/h dans une zone de 100 km/h.

« Nous avons besoin de permettre à tout notre personnel d’urgence et à nos effectifs médicaux de se concentrer sur la crise de santé publique que vit notre ville, au lieu d’épuiser nos ressources par des situations tout à fait évitables », ajoute le sergent Mark Gatien. N’attendez pas de vous blesser, de blesser quelqu’un d’autre, ou de recevoir une contravention pour vous mettre à conduire prudemment. »