Nora Vallée, du Bureau de la sécurité dans les transports, a rencontré la presse, mardi, afin de faire le point sur l’accident entre deux petits avions, ce week-end, dans le ciel d’Ottawa.

Une enquête complexe du BST sur la collision mortelle dans le ciel d'Ottawa

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) entame à peine le casse-tête qui pourra lui donner une image complète de ce qui a pu se produire dans le ciel d’Ottawa, avant la collision mortelle entre deux aéronefs, dimanche matin.

À 10 h 10, un Cesna et un Piper sont entrés l’un dans l’autre, près de l’aéroport de Carp, à l’ouest d’Ottawa. Les deux appareils volaient dans le corridor du même aéroport.

« L’une des ailes du Cesna a été en partie sectionnée, et le pilote a perdu la maîtrise de l’appareil, a résumé Nora Vallée, enquêteuse principale. Celui-ci s’est écrasé au sol, puis a pris feu. Le pilote a perdu la vie. »

Le Piper a aussi subi d’importants dommages, mais a pu se maintenir en vol et dévier de sa trajectoire initiale vers l’aéroport international Macdonald-Cartier d’Ottawa.

Les deux appareils ne sont pas équipés de boîte noire permettant de retracer les fats et gestes des pilotes après un incident. D’ailleurs, aucun règlement ne force les opérateurs de ce type d’avion d’en posséder une.

Les enquêteurs du BST devront se rabattre sur les données de NAV Canada pour obtenir les données de navigations des deux pilotes.

L’aéroport de Carp n’est pas équipé d’une tour de contrôle, ce qui aurait pu servir à enregistrer les conversations entre les différents intervenants.

« Un examen préliminaire des conditions météo indique une visibilité de 20 milles terrestres au moment de l’accident et peu de nuages dans le secteur, a précisé mardi, Mme Vallée. Les enquêteurs ont obtenu des services policiers d’Ottawa, les dépositions initiales des témoins oculaires. Ils mènent des entrevues de suivi auprès de certains témoins. »

Le Cessna a été transporté au Laboratoire d’ingénierie du BST, à Ottawa, pour permettre aux enquêteurs du BST de déterminer la façon dont les deux appareils sont entrés en contact.