Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Service de police d’Ottawa a indiqué que l’enquête, ouverte en mars, porte sur des événements qui seraient survenus entre l’automne 2020 et mars 2021.
Le Service de police d’Ottawa a indiqué que l’enquête, ouverte en mars, porte sur des événements qui seraient survenus entre l’automne 2020 et mars 2021.

Un prof accusé d'agressions sexuelles à Ottawa

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Un enseignant d’Ottawa a été accusé mardi de plusieurs infractions de nature sexuelle envers des adolescentes de moins de 14 ans.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a indiqué que l’enquête de sa Section des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants dans cette affaire a été ouverte en mars de cette année et qu’elle porte sur des événements qui seraient survenus entre l’automne 2020 et mars 2021.

«Les incidents se produisirent dans le cadre des fonctions d’enseignant de l’accusé, qui se trouvait alors à l’emploi du Ottawa Catholic School Board», a précisé le SPO dans un communiqué.

Plusieurs accusations

Le suspect, Rick Watkins, 57 ans, d’Ottawa, aussi connu sous le nom de Rick Despatie, fait face à trois chefs d’agression sexuelle, à trois chefs de contact sexuel et à trois chefs d’exploitation sexuelle d’une jeune personne. 

Il devait comparaître en cour mardi. Les allégations contre le suspect n’ont pas été prouvées devant un tribunal.

Les enquêteurs craignent qu’il puisse y avoir d’autres victimes dans cette affaire.