Un policier meurt lors d'une intervention en Abitibi

Un policier a été tué par un suspect qui se serait ensuite enlevé la vie au cours d'une intervention policière qui a mal tourné samedi soir dans la communauté autochtone de Lac-Simon, près de Val-d'Or, en Abitibi.
Appelés à se rendre dans une résidence pour un conflit entre un nombre indéterminé de personnes, deux patrouilleurs de la police locale ont été accueillis par au moins un coup de feu.
Selon la Sûreté du Québec, qui a été chargée de l'enquête, les agents n'auraient pas répliqué.
L'un d'eux a été blessé grièvement et a succombé à ses blessures. Il s'agit de Thierry Leroux, un policier de 26 ans, a indiqué un porte-parole de la SQ, le sergent Benoît Coutu. Il s'était joint au corps policier de Lac-Simon il y a à peine six mois.
La vie de l'autre policier n'est pas en péril.
Le suspect a par la suite été découvert sans vie à l'intérieur du domicile. Il aurait retourné l'arme contre lui. La SQ a donné son identité: il s'agit d'Anthony Raymond Papatie, un résidant de 22 ans.