C'est dans cette allée étroite que le policier a été contraint d'ouvrir le feu.

Un policier d'Ottawa blanchi après avoir abattu un homme

Aucune accusation criminelle ne sera déposée contre un policier d’Ottawa qui a abattu un homme armé d’un couteau, lors d’une intervention survenue près d’une épicerie d’Ottawa, le 25 février 2018.

Pris en chasse par le policier, l’homme de 25 ans venait de poignarder un individu au marché d’alimentation Metro Island Park, à l’intersection de l’avenue Carleton et de la rue Wellington vers 18h48.

Selon l’enquête de l’Unité des enquêtes spéciales (UES), le policier qui s’est mis à ses trousses n’a eu d’autre choix que d’ouvrir le feu sur l’homme, dans une allée étroite, entre une maison en construction et un autre bâtiment.

«Alors qu’un agent de police avançait dans une allée étroite, écrit le directeur de l’UES, Tony Loparco, la personne d’intérêt a surgi en brandissant un couteau à hauteur des épaules. L’homme s’est avancé et, comme il refusait d’obéir à ses ordres de laisser tomber le couteau, l’agent a tiré plusieurs fois sur lui.»

Le directeur Loparco a conclu qu’il n’y avait aucun motif raisonnable de déposer des accusations criminelles contre l’agent dans cette affaire.

L’agent était seul à ses trousses et avait déjà dégainé son arme à feu, dans cette allée étroite et mal éclairée. Il savait qu’un individu venait d’être poignardé dans le commerce voisin.

Selon les conclusions de l’enquête indépendantes rendues publiques mercredi, le policier a entendu un cri agressif, avant de voir le fuyard s’engouffrer dans l’allée étroite, depuis le proche arrière d’une maison.

Le fuyard «s’est d’abord penché après avoir été atteint, mais il s’est ensuite relevé et a de nouveau avancé vers l’agent, qui a encore tiré plusieurs fois (...) jusqu’à ce que (l’individu) s’effondre au sol.»

Le décès a été constaté une heure plus tard, à l’hôpital.

L’autopsie révèle que six balles ont été tirées sur l’homme.

Coup de couteau

La fuite du suspect découle d’une attaque au couteau dans l’épicerie.

Selon les conclusions des enquêteurs, le suspect est entré dans le commerce avec sa mère, a pris sa propre direction, pendant que la dame s’est dirigée dans une autre allée.

Le couteau utilisé par le suspect était un couteau Buck avec une lame de sept centimètres.

Il semble que le jeune homme est passé devant un client en le dévisageant.

Ce client a poursuivi son chemin, mais le suspect s’arrêtait aux mêmes endroits que lui. Le suspect a mis une main dans une poche de son manteau, en poussant son panier avec l’autre.

L’homme de 25 ans a agrippé le client par le cou, mais la victime a pu s’extirper de sa position.

Une course s’en est suivi dans le marché, et le suspect a rattrapé la victime, en tenant un couteau.

Une bagarre a éclaté, et la victime a été atteinte de coups de couteau. La mère de l’agresseur a tenté d’empêcher son fils de quitter les lieux, en vain.

C’est alors que la police d’Ottawa a été appelée à intervenir, alors que de nombreuses personnes ont fait le 911.