Un policier d'Ottawa abat un coyote agressif

Un policier d’Ottawa a abattu un coyote agressif qui semait une certaine peur dans le secteur de Riverside Sud depuis quelques jours.

L’animal a fait des siennes pendant trois semaines, en mordant des passants dans les quartiers résidentiels situés au sud de l’Aéroport d’Ottawa.

La dernière victime du coyote a été un agent de police qui, après avoir été attaqué par la bête, l’a finalement abattue, vendredi matin.

«Tôt ce (vendredi) matin, un coyote fut aperçu rôdant aux alentours des résidences de la promenade Shoreline et du croissant Wild Shore, lit-on dans un communiqué du SPO. Le coyote s’en est d’abord pris à un agent, mais nos équipes ont réussi à l’éloigner des résidences à l’aide d’une auto-patrouille. Les agents ont ensuite repéré le même animal au parc Claudette-Cain, où ils furent contraints à l’abattre prudemment.»

Les attaques sur des citoyens ont pris de l’ampleur à partir du 5 juin, ont précisé les autorités municipales. Des agents du Service de police d’Ottawa (SPO) ont entamé des patrouilles préventives depuis le début du mois afin d’informer les résidents de la présence du rôdeur canin.

Les Services des règlements municipaux ont emporté la dépouille pour la soumettre à des tests.

Les coyotes ne sont pas considérés comme étant de nature agressive. La bête abattue vendredi serait une exception.

La Ville d’Ottawa demande aux résidents de ce secteur d’éviter les endroits boisés, surtout après la tombée du jour. Elle conseille de ne pas approcher ce genre d’animal, ni de lui tourner le dos et de se sauver en courant.

Les résidents doivent être prudents s’ils rencontrent une bête sauvage agressive. «Éloignez-vous en reculant tout en demeurant calme. Tenez-vous bien droit, agitez vos mains et faites beaucoup de bruit.»

Les promeneurs qui aperçoivent un coyote dans des secteurs habités doivent composer le 311 pour signaler la présence de l’animal.