La sentence de l’agent, toujours suspendu par la police d’Ottawa, est prévue à la fin du mois d’août.
La sentence de l’agent, toujours suspendu par la police d’Ottawa, est prévue à la fin du mois d’août.

Un policier coupable de voie de fait

Un policier d’Ottawa est coupable d’avoir perpétré un voie de fait causant des lésions sur une ex-conjointe, lors d’un périple de ski de fond qui a mal tourné, à La Pêche, en 2017.

Carl Keenan, 43 ans, a été interpellé par la police de la MRC des Collines après cette nuit froide du 14 décembre 2017. L’agent d’Ottawa s’est défendu d’avoir poussé une femme et provoqué son évanouissement dans une yourte louée à l’époque par le couple dysfonctionnel.

Les deux ont eu une chicane au terme d’une désagréable journée de ski de fond dans le parc de la Gatineau.

L’alcool aurait coulé à flots, et la soirée a tourné au vinaigre.

Une vidéo de la chicane enregistrée par la femme a été présentée au tribunal.

Carl Keenan

L’image est obscure, mais on y entend l’agent de la paix multiplier les insultes envers la femme, puis la pousser au sol.

Selon la preuve de la Couronne, la femme s’est assommée en tombant sur la structure métallique du lit. La victime alléguée a cru être au sol pendant cinq minutes, mais elle aurait été inconsciente pendant environ une heure.

Sur cette même vidéo, on entend l’homme vociférer et insulter davantage la femme, inconsciente. L’accusé a dit devant le tribunal qu’il criait près de son oreille pour la réveiller tout en lui donnant des tapes au visage. Il a aussi allégué que la victime avait exagéré sa chute.

À son réveil, la victime aurait été frappée à nouveau.

La femme a composé le 9-1-1 plus tard, alors que l’homme était parti.

La juge Anouk Desaulniers, de la Cour du Québec, a donné raison au ministère public, mercredi, au palais de justice de Gatineau.

La sentence de l’agent, toujours suspendu par la police d’Ottawa, est prévue à la fin du mois d’août.