Une histoire familiale plutôt inusitée s’est déroulée, cette semaine, au palais de justice de Gatineau.

Un père pointe une arme sur son fils pour lui servir une leçon

Un père qui a voulu servir une leçon de vie en pointant une arme à feu au visage de son fils évite la prison.

L’histoire de cet homme de Lac-des-Plages a été racontée au palais de justice de Gatineau en novembre. Il a reçu sa sentence mercredi.

L’accusé n’a pas aimé que son fils reprenne ses vieilles habitudes de consommation de drogue. Ce dernier avait réussi à quitter le monde des stupéfiants, obtenu son diplôme en techniques policières et décroché un bon emploi dans le domaine de la sécurité.

Le jeune adulte semblait sur la bonne voie.

Mais le père a redécouvert de la drogue dans les effets personnels de son fils.

Tel qu’expliqué dans l’énoncé des faits lus au tribunal, le père a pointé son arme de poing dans la direction de son fils pour lui montrer ce qui l’attendait s’il continuait à entretenir ce mode de vie. Il aurait ainsi voulu donner un exemple — choquant — des problèmes de violence liés à la drogue et aux dettes qui peuvent en découler.

Un mélange de tristesse et de colère s’est emparé du père, a résumé l’avocate de l’accusé, Me Sophie Cadieux.

L’homme possédait tous les permis nécessaires à la possession de ses armes de chasse et de tir sportif.

Il a voulu rassurer la Sûreté du Québec et le tribunal que le chargeur de l’arme utilisée était vide. Il a juré ne jamais avoir voulu tirer sur quiconque.

Craignant pour sa sécurité, le fils s’est réfugié chez un proche.

Les policiers ont rapidement procédé à l’arrestation du père.

Me Cadieux a rappelé que son client n’a aucun antécédent. Ce dernier a collaboré avec les autorités depuis le début, plaidé coupable à un chef de voie de fait armé, et reçu une peine suspendue assortie d’une probation d’une durée de deux ans.

Pendant cette période, il ne pourra posséder ou manier des armes. Le fils n’a pas voulu témoigner devant le tribunal lors des audiences de novembre. Il espérait ainsi épargner la prison à son père.