Un pédophile berné par la police

Un résidant d’Orléans a été formellement accusé, samedi, de leurre et de pornographie juvénile, entre autres choses.

L’affaire remonte à la mi-décembre 2017, lorsqu’une opération d’infiltration et de leurre a été orchestrée par la police dans le cadre de laquelle un résidant d’Ottawa communiquait, sans le savoir, avec une policière se faisant tantôt passer pour une enfant, tantôt pour une adulte.

Au cours de ces communications, l’homme a réclamé des relations sexuelles et a transmis à l’officier des images de pornographie adulte et infantile.

Vendredi (19 janvier 2018), l’homme a finalement été arrêté dans un hôtel de la région d’Orléans, où un rendez-vous devait avoir lieu entre lui et une mère et son enfant. Le suspect s’est plutôt retrouvé entouré de policiers qui l’attendaient de pied ferme.

Une perquisition a ensuite été exécutée à son domicile, où l’on a retrouvé, sur des appareils numériques, une vaste collection d’images et de vidéos de pornographie juvénile.

Paul Montroy, 52 ans, d’Ottawa a donc été accusé de 13 chefs d’accusation, samedi.

Le suspect avait déjà, dans le passé, répondu à des petites annonces, en se présentant comme tuteur d’enfants.