Un Ottavien accusé de traite de personnes

Une enquête de l’Unité de lutte contre la traite des personnes de la Police d’Ottawa a mené à l’arrestation d’un Ottavien et de trois jeunes contrevenants vendredi dernier.

John Makenson Bastien, 27 ans, mieux connut sous le surnom «MacMac», fait face à huit chefs d’accusation pour des infractions en lien avec la traite de personnes et des vols qualifiés.

Il devra entre autres répondre à des accusations d’agression sexuelle, d’extorsion et de profération de menaces.

L’enquête a aussi mené à l’arrestation de trois adolescents, dont deux de moins de 16 ans, qui devront répondre à une série d’accusations dont traite de personnes, vols qualifiés et voies de fait causant des lésions.

Trois des accusés ont comparu en audience de justification samedi tandis que l’autre a été relâché sur remise d’une promesse de comparaître ultérieurement.

La police d’Ottawa craint qu’il y ait d’autres victimes dans cette affaire.