Un Ontarien fait face à une douzaine d’accusations pour avoir envoyé des alertes à la bombe par courriel à des institutions de l’Ontario, dont au réseau de Bibliothèque publique Ottawa (BPO).
Un Ontarien fait face à une douzaine d’accusations pour avoir envoyé des alertes à la bombe par courriel à des institutions de l’Ontario, dont au réseau de Bibliothèque publique Ottawa (BPO).

Un Ontarien arrêté pour avoir envoyé des menaces à des bibliothèques d’Ottawa

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Un Ontarien fait face à une douzaine d’accusations pour avoir envoyé des alertes à la bombe par courriel à des institutions de l’Ontario, dont au réseau de Bibliothèque publique Ottawa (BPO).

Les policiers ont procédé à l’arrestation de Joshua Kimble de Peterborough.

Selon les autorités, les menaces ont été envoyées lundi et mardi aux bibliothèques d’Ottawa et de Guelph, à l’école secondaire Port Perry dans la région de Durham, ainsi qu’à deux hôtels de Toronto et à un hôtel de Vancouver.

Ces menaces avaient forcé lundi après-midi la fermeture des 33 succursales de BPO. La nature de la menace n’avait alors pas été dévoilée par les policiers d’Ottawa. Toutes les succursales de BPO ont rouvert mardi après-midi.

L’homme de 40 ans fait face à deux chefs d’accusation de menaces de mort ou de lésions corporelles, et de huit chefs d’accusation pour transmission d’un faux message et méfait public.