Quarante-deux logements ont été détruits par les flammes ou endommagés par l'eau et la fumée.

Un incendie jette 70 personnes à la rue

De 65 à 70 personnes se sont retrouvées à la rue dimanche après-midi en raison d'un violent incendie dans un complexe immobilier en rangée dans le secteur Nepean, à Ottawa.
Le feu s'est déclaré vers 12 h 30. Plusieurs témoins ont appelé le 9-1-1 pour rapporter une épaisse fumée noire qui se dégageait du 34, chemin Northview.
Le feu a nécessité quatre alarmes pour les pompiers du Service des incendies d'Ottawa, qui ont été appelés à combattre l'élément destructeur par un froid extrême. 
Quarante-deux logements ont été détruits par les flammes ou endommagés par l'eau et la fumée. Entre 60 et 80 pompiers ont été déployés sur les lieux.
« Nous avons dû composer avec le refroidissement éolien. Nos pompiers ont donc travaillé en rotation », a expliqué Gerry Pingitore, chef pompier à la Ville d'Ottawa.
« Le feu était poussé par les vents, ce qui a entravé les efforts des pompiers à maîtriser les flammes. Ils ont travaillé très fort pour protéger les propriétés autour de l'immeuble. Le feu était très dense par moments », a continué M. Pingitore.
Chaque adresse compte huit logements. Les flammes ont ravagé les appartements centraux du complexe.
Cathy Radnor, une des résidentes évacuées, espérait obtenir la permission des pompiers pour entrer dans son domicile, qui n'aurait pas été endommagé par les flammes, afin d'aller chercher ses deux chats qui, espérait-elle, étaient toujours en vie, ainsi que des effets personnels.
« Ma famille est en sécurité. Je suis contente de ça, mais il y a une grande inquiétude », a réagi Mme Radnor, qui n'a eu le temps que de mettre un manteau et prendre ses clés de voiture lorsque les pompiers ont cogné à sa porte pour l'évacuation.
« J'ignore la condition de mon unité. Ça semble être peut-être OK, probablement endommagé par l'eau, mais c'est correct. On va attendre et voir », a-t-elle raconté.
« Ça me dérange un peu, mais c'est pire pour d'autres dont les unités ont été totalement brûlées », a-t-elle ajouté.
Une personne a été traitée sur place pour avoir inhalé de la fumée, mais sa condition n'a pas nécessité un transport à l'hôpital.
Les personnes évacuées ont pu trouver refuge dans le sous-sol d'un immeuble à logements voisin. La Ville d'Ottawa a mis sur pied un centre d'accueil pour les sinistrés au Sportsplex de Nepean. 
Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l'incendie. Les dégâts pourraient atteindre les 3,5 millions $, a avancé le Service des incendies d'Ottawa. 
Selon le chef pompier d'Ottawa, il était trop tôt dimanche pour savoir si les domiciles qui n'ont pas été détruits par les flammes pourront être réparés.
« Personne ne réintégrera leur logement avant un bout de temps, a-t-il toutefois indiqué. Un des problèmes est qu'il n'y a plus de chauffage. C'est un système au gaz qui a dû être coupé ».