Idan Azrad est décédé mardi en Israël.

Un cycliste happé à Ottawa succombe à ses blessures

Le cycliste victime d’une collision au début du mois sur le chemin Renaud, dans l’est d’Ottawa, est décédé mardi.

Un véhicule avait heurté l’arrière du vélo peu après 11h, le matin du 7 août dernier. L’homme de 27 ans avait alors rebondi sur le pare-brise avant de s’écraser au sol.

Plusieurs médias de la région ont rapporté au cours des derniers jours que le cycliste, Idan Azrad, s’est retrouvé en état de mort cérébrale à l’Hôpital d’Ottawa.

Sa famille ne souhaitait toutefois pas abandonner immédiatement la lutte pour sa survie et avait lancé une campagne de financement participatif pour le déplacer vers Israël, leur pays d’origine, dans l’espoir qu’un médecin de l’endroit soit en mesure de le guérir.

«La famille est juive, expliquait la belle-sœur de l’homme de 27 ans dans sa publication sur la plateforme de financement participatif Gofundme, le 12 août dernier. En vertu de leur religion, ils ne croient pas qu’il faille enlever la vie d’un patient qui respire toujours, même s’il le fait uniquement grâce à l’assistance d’une machine.»

Le Service de police d’Ottawa a toutefois été informé qu’Idan Azrad était décédé mardi, en Israël.

L’enquête pour déterminer la cause de cette collision fatale se poursuit à la police d’Ottawa, indique la constable Amy Gagnon.

Pour l’instant, aucune accusation n’a été déposée contre la conductrice de 20 ans impliquée dans cet incident. Cette dernière avait dû être traitée pour un choc nerveux le jour de la collision.